Critique 697 - Matous et Pingouins

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Song Yang
Dessinateur : Song Yang
Décors : Liu Dan & Li Ye
Coloriste : <Aucun> - Noir et blanc
Traduction : Sylvie Savoie
Éditeur : Xiao Pan

Taille : Format A5, couverture souple
Dépôt Légal : 04/2007
ISBN-10 : 2-940380-42-2
ISBN-13 : 978-2-940380-42-8
Nb Pages : 312
Prix de détail : 17.95$ (9.50€)

Genre : Man hua; Manga



Présentation de l'éditeur
Comme le disent les matous (les beaux mecs) à l'université : il vaut mieux séduire les pingouins (les belles nanas) que les dinosaures (les moches !)... Et quand ces pingouins sont en plus des musiciennes, alors là, c'est le top ! Voici une vraie tranche de vie, inspirée de celle d'une chanteuse réelle. Les préoccupations des jeunes chinois d'aujourd'hui ressemblent étrangement à celles de leurs congénères ailleurs dans le monde...

Considéré par ses pairs en tant que jeune prodige du dessin, l'artiste Song Yang voit aujourd'hui paraître sa première réalisation en Europe, alors que son récit Matous et Pingouins est traduit en français par Sylvie Savoie et présenté aux éditions Xiao Pan. Ayant monté son premier studio de dessin dès le jeune âge de 15 ans, l'artiste a déjà, à ce jour, plus de 10'000 planches à son actif, et continue encore de dessiner à un rythme effréné! shock

Son intérêt partagé entre le dessin et la musique, étant aussi musicien et chanteur en plus d'être un artiste accompli, Song Yang réalise une histoire de plus de 300 planches mettant en vedette une jeune chanteuse et un groupe d'étudiants universitaires. Dessiné dans un style attrayant, ce volume subdivisé en douze chapitres fait naviguer le lecteur entre l'intérêt et le questionnement tandis que de nombreux passages le font se heurter à un découpage imprévisible, et que plusieurs scènes Ally-McBealesques ont tendance à provoquer une déroute déconcertante. sad

Est-ce dû à un manque d'habitude, un choc de culture, ou bien simplement une lacune de conception? Quoi qu'il en soit, ce man hua, aussi bien soit-il dessiné, n'arrive pas à garder tous ses lecteurs motivés et s'avère ainsi être bien quelconque. neutral

ok no /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article