Critique 700 - Tête de Nègre T.2 Le Casse du siècle

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Daniel Picouly
Dessinateur : Jürg
Coloriste : Fabrice Lavollay
Éditeur : Emmanuel Proust
Collection : Trilogies

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 04/2007
ISBN-10 : 2-84810-018-4
ISBN-13 : 978-2-84810-018-0
Nb Pages : 48
Prix de détail : 25.95$ (13.50€)

Genre : Aventure; Humoristique



Présentation de l'éditeur
Pour échapper à un aller simple sur un bateau négrier, Ed Cercueil et Fossoyeur Jones préparent le casse du siècle : dérober les trois plus gros diamants du monde ! Ceux-ci sont abrités dans une forteresse réputée inviolable dissimulant de nombreux pièges mortels...Il en faut plus pour décourager nos deux compères qui partent la fleur au fusil à cette nouvelle chasse au trésor.

Cinq années après la parution en bande dessinée de l'adaptation réalisée par Jürg du roman éponyme de Daniel Picouly, voilà que les deux auteurs se retrouvent afin de livrer un deuxième volet à cette aventure burlesque. Présentée au sein de la collection Trilogies des éditions Emmanuel Proust, cette bande dessinée reprend le fil de l'histoire depuis la dernière case de l'album précédent pour relater la suite des événements impliquant les protagonistes. smile

On se rappelle que dans le premier opus, Ed Cercueil et Fossoyeur Jones avaient réussi à subtiliser la tête d'un guillotiné à Delorme. Pour se venger, ce dernier les oblige à mettre du pied la casse du siècle: dévaliser le Régent, le Sancy et la Toison d'Or au Garde-Meuble National! Avec une histoire qui continue dans la même veine que celle du premier tome, les auteurs invitent de nouveau leurs lecteurs dans le passé Parisien complètement revu. Rempli d'anachronismes, de références sensées être humoristiques et de jeux de mots que parfois seul le scénariste doit comprendre, ce récit devient rapidement blasant malgré une histoire de fond qui aurait aisément pu être intéressante, si seulement elle avait été présentée dans un autre contexte. sad

En bref, tout comme c'était le cas pour le premier tome de cette série, ce second album est d'un résultat bien moyen, et ne plaira malheureusement qu'à un lectorat limité. neutral

ok no

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article