Critique 712 - Jeunesse de Blueberry (La) T.16 100 dollars pour mourir

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : François Corteggiani
Dessinateur : Michel Blanc-Dumont
Coloriste : Claudine Blanc-Dumont
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 09/2007
ISBN-10 : 2-205-05659-X
ISBN-13 : 978-2-205-05659-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Western



Présentation de l'éditeur
Suite au décès prématuré d'un prisonnier confédéré appartenant à un petit groupe d'indiens cherokee, le jeune lieutenant Blueberry se retrouve bien malgré lui sur la piste d'un étrange envoyé de la banque Rothschild qui a mystérieusement disparu. Alors qu'à Washington d'étranges accords se nouent sous la férule d'Alan Pinkerton, il se lance dans une folle aventure au péril de sa vie.

Ce n'est pas donné à tous d'être riche comme Rothschild! Cependant, quand l'un de ses envoyés disparaît étrangement avec une somme considérable en lingots d'or servant à financer les deux fronts dans la guerre de Sécession, autant les nordistes que les sudistes partent à sa recherche... Bien sur, non pas pour s'assurer de la santé du pauvre bougre, mais bien pour être les premiers à mettre la main sur le trésor doré qui attend patiemment dans un lieu gardé secret... money

En attendant le troisième tome des Aventures de Simon Nian, actuellement en cours de réalisation et que l'on pourrait espérer pour le printemps 2008, François Corteggiani livre la première partie d'un nouveau diptyque relatant la jeunesse du héros conçu au milieu des années 1960 par Jean-Michel Charlier et Jean Giraud, alias Moebius. Créée après la publication de l'album Le Hors-la-loi, cette série permet aux lecteurs de lire les événements qui se sont produits dans les années qui ont précédé ceux du Fort Navajo, alors que le jeune lieutenant Blueberry servait toujours la cause des États abolitionnistes du Nord lors cette horrible guerre civile du milieu du XIXe siècle. neutral

Réalisée par Michel & Claudine Blanc-Dumont depuis le tome 10 (La Solution Pinkerton), cette série s'avère être un complément divertissant à la série régulière, laquelle, on le sait, a pris fin avec le vingt-huitième tome intitulé Dust. Illustré et mis en couleurs avec goût, ce nouveau volet ne manquera pas de plaire aux amateurs de la série. Néanmoins, ces derniers devront tout de même attendre la sortie de Le Sentier des larmes afin de connaître la fin de l'histoire! wink

ok ok ok /5

Lien vers la critique du tome précédent de la série La Jeunesse de Blueberry:
arrow Jeunesse de Blueberry (La) T.15 La Sirène de Veracruz

Ainsi que vers celle d'un autre titre scénarisé par François Corteggiani:
arrow Simon Nian (Une Aventure de) T.2 Les Démons de Pertransac

Publié dans Critiques

Commenter cet article