Critique 728 - Yakari T.33 Le Marais de la peur

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Job (André Jobin)
Dessinateur : Derib (Claude De Ribaupierre)
Coloriste : Dominique De Ribaupierre
Éditeur : Le Lombard

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 09/2007
ISBN-10 : 2-8036-2308-0
ISBN-13 : 978-2-8036-2308-2
Nb Pages : 48
Prix de détail : 14.95$ (8.70€)

Genre : Aventure; Jeunesse



Présentation de l'éditeur
Un petit bison qui charge sa bisonne de mère avant de la terrasser. Un heyoka (un «contraire») qui monte face à la croupe de son cheval et dit «Au revoir !» pour «Bonjour !». Un renard qui grimpe aux arbres et saute de branche en branche. Des nuées de pigeons migrateurs éclipsant le soleil. Un coucou coureur de route courant au secours de malheureux ratons laveurs menacés par un lézard géant armé de terribles dents... Yakari, le bout d'Sioux, se souviendra longtemps encore de ce qu'il a vécu, en compagnie de sa fidèle amie Arc-en-Ciel, tout au long de cette nouvelle aventure !

Pour cette nouvelle aventure du jeune Yakari, les auteurs ont choisi construire leur récit de façon à partager avec les jeunes lecteurs les découvertes de leur protagoniste. Ainsi, le garçon apprend certaines caractéristiques particulières aux animaux de sa région, notamment celles d'espèces aujourd'hui malheureusement disparues (le pigeon migrateur), ainsi que d'autres n'habitant que le territoire Nord-américain, telles les bisons et les renards gris. Aussi, les auteurs en profitent pour faire un clin d'oeil au majestueux film de 1970 intitulé Little Big Man mettant en vedette l'illustre Dustin Hoffman, en reproduisant certaines scènes dans lesquelles l'un des personnages amérindiens devient temporairement un Heyoka. wink

Illustrée dans un genre des plus invitants par la main de maître de Derib, cette histoire aurait fort bien pu être subdivisée en plusieurs petits récits, lesquels auraient tous eu une simple thématique. Toutefois, le choix de les avoir regroupés se défend plutôt bien, car la plupart des rencontres entre Yakari et les animaux sont dues à la présence d'une créature horrifiante et responsable de plusieurs disparitions! En compagnie de son amie Arc-En-Ciel et de son poney Petit Tonnerre, l'impétueux Yakari va au devant du danger afin de venir en aide à ses nouveaux amis apeurés... shock

En bref, ce trente-troisième tome se traduit par une belle lecture constructive pour les lecteurs de l'école primaire, tout leur en offrant quelques petites émotions fortes devant le danger encouru par le jeune Yakari. smile

ok ok ok /5

Lien vers la critique d'un autre tome de la série Yakari:
arrow Yakari T.31 Yakari et les Appaloosas

Ainsi que vers celle du dernier tome de la grande saga western signée Derib:
arrow Buddy Longway T.20 La Source

Publié dans Critiques

Commenter cet article

Adele BURMA 01/11/2007 10:47

Indémodable, toujours plein de richesse graphique et scénarique, adapté à tout public.