Critique 739 - Ma maman est en Amérique, elle a rencontré Buffalo Bill

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean Regnaud
Dessinateur : Émile Bravo
Coloriste : Émile Bravo
Éditeur : Gallimard

Taille : Format recueil US cartonné
Dépôt Légal : 05/2007
ISBN-10 : 2-07-057299-4
ISBN-13 : 978-2-07-057299-1
Nb Pages : 120
Prix de détail : 28.50$ (15.00€)

Genre : Chronique familiale; Autobiographique



Présentation de l'éditeur
« En cours préparatoire, lors de la rentrée des classes, l'institutrice nous a demandé quelle était la profession de nos parents. Mon père était "patron", mais ma maman...? Je ne savais rien d'elle. Quel était son métier...? À quoi ressemblait-elle...? Où habitait-elle...? Quand on est enfant, on n'aime pas être différent des autres. Alors j'ai inventé. » Jean Regnaud.

Il y a quelques mois, le catalogue de bandes dessinées des éditions Gallimard se renchérissait d'un nouveau titre alors que Jean Regnaud et Émile Bravo se joignaient au groupe sélect d'auteurs ayant eu l'occasion de faire paraître l'une de leurs oeuvres chez l'éditeur français. Pour la cause, les auteurs qui signent ici une cinquième collaboration après les trois volumes de la série Aleksis Strogonov chez Dargaud et le one-shot Ivoire chez Magic Strip (aujourd'hui réédité aux éditions La Pastèque), se retrouvent pour relater une histoire bien personnelle, soit un moment de la jeunesse du scénariste! smile

En effet, Jean Regnaud a choisi de partager ses impressions de son plus jeune âge, alors qu'à cette époque, il cherchait à comprendre pourquoi, contrairement à ses autres compagnons de classe, son frère et lui-même étaient pris en charge à la maison par une jeune gouvernante, plutôt que par leur propre mère. Représenté d'un trait doux et expressif par l'artiste Émile Bravo, ce récit fait vivre, à la manière d'une prise de conscience graduelle, les constatations du jeune Jean avec toutes les émotions qui leur étaient liées. Ainsi, à travers les 114 planches de cet album, on revit les trois premiers mois de la première année scolaire de Jean, des mois où il apprendra beaucoup plus dans la vie que simplement lire et écrire! wink

En bref, voilà une histoire touchante au développement charmant, qui bénéficie d'une illustration fort inspirée de l'artiste, tout à fait en phase avec le récit autobiographique de l'auteur. À ne pas manquer! winkthumb

ok ok ok ok /5

Lien vers la critique d'un autre tome réalisé par Émile Bravo:
arrow Jules (Une épatante Aventure de) T.5 La Question du père

Publié dans Critiques

Commenter cet article

Alan 27/11/2007 17:35

C'est pour moi une des meilleures BD de l'année, si !

Philippe Grenier 28/11/2007 04:58

Puisque vous avez aimé cette histoire touchante, je vous en propose une autre dans la même catégorie: Chaque Chose de Julien Neel! ;-)