News! - Quelques trésors de l'Expozine 2007 de Montréal

Publié le par Philippe Grenier

Lors des 24 et 25 novembre dernier, Montréal accueillait la VIe édition de l'Exposine, une foire annuelle des petits éditeurs, bandes dessinées et fanzines de la métropole québécoise, lors de laquelle de nombreux artistes en tous genres vinrent présenter leurs créations, autant visuelles qu'auditives. Il va sans dire que des représentants de presque tout le spectre créatif du monde de la bande dessinée étaient présents lors de ce weekend artistique, ce qui a permis aux amateurs de tous les styles de bandes dessinées de découvrir quelques nouveautés intéressantes, autant d'artistes québécois établis que de jeunes artistes plein de promesse. Effectuer une énumération complète des artistes présents est presque impossible en soi. Toutefois, tous les passer sous silence ne ferait pas plus de sens non plus! Alors, en guise de survol de cet événement, voici une sélection de trois oeuvres réalisées par trois artistes au style très différent, qui ont été inaugurées lors de l'Exposine. wink

La mort, cette retardatairePour débuter, commençons par le plus jeune des trois auteurs rencontrés à cet événement, un dénommé Nicolas Plamondon. Alors qu'il n'a que dix-sept ans, cela fait presque autant d'années qu'il se consacre à part entière au dessin, et publie régulièrement ses planches dans le fanzine mensuel Mensuhell. Fils d'Yvan Plamondon, un marchand montréalais spécialisé dans la bande dessinée de collection, et connu de part et d'autre de l'océan Atlantique grâce à son commerce Débédé, Nicolas a d'abord été connu, puis reconnu, en tant que le fils de son père. Toutefois, sa détermination et ses efforts ont fait en sorte qu'aujourd'hui, l'ironie du sort fait qu'Yvan est quelques fois reconnu en tant que le père de son fils! smile Enfin, pour en venir à l'oeuvre présentée par ce dernier, La mort, cette retardataire relate de façon touchante et bouleversante, et ce, avec un indéniable talent, un moment dans la courte vie du jeune homme où la pensée du suicide en est presque devenue un fait. Heureusement pour tous, il est encore avec nous aujourd'hui pour nous partager cette période intense qu'il a vécue. Disponible en commande directe sur le blog de l'auteur pour la somme de 4$ (3 Euros).

Cochon Lunaire #1En second lieu, voilà que le monde de la bande dessinée accueille une nouvelle recrue, une recrue qui aurait normalement dû commencer et être reconnu dans le domaine beaucoup plus tôt, mais pour qui la quête de l'excellence et du dessin irréprochable n'a eu que le malheureux effet de reporter de plusieurs années la publication de ses dessins en format livre. Il faut quand même spécifier que Laurent Gautreau n'est pas inconnu dans le monde l'animation, où son talent a permis à plusieurs projets d'animation réalisés en sol montréalais de voir le jour. Par bonheur, lancée sous forme de proposition-défi quelques semaines plus tôt, l'idée de présenter le premier volet de son nouveau projet personnel La Boîte lors de l'Exposine a été reçue comme un encouragement, et voilà qu'en association avec Jean-Claude Aumais, ils publient le premier numéro du Cochon Lunaire. Cette publication de 40 pages au prix de 6$ (4,50 Euros), offre l'occasion d'apprécier le premier épisode de ce polar complètement muet et dessiné à la ligne claire par Laurent, accompagné d'un court récit noir réalisé par Blonk (Jean-Claude Aumais), un autre artiste québécois très talentueux! winkthumb Pour commander un exemplaire de cette nouveauté, écrivez à cochonlunaire@hotmail.com

AppalachesFinalement, la dernière parution qui sera soulignée dans cet article est celle d'un artiste bien connu au Québec, mais aussi beaucoup lu en Europe! En effet, Jimmy Beaulieu est l'auteur de nombreux récits amusants à caractère autobiographique parus aux éditions Mécanique générale (voir les liens vers les critiques de deux d'entre-elles un peu plus bas), mais aussi, depuis deux ans, il participe à l'adaptation en québécois des textes composés par Régis Loisel pour les albums de la superbe série Magasin général. Pour Jimmy, ce sixième Exposine fut ressenti pour être le moment de prédilection afin de relancer sa collection Colosse en publiant simultanément deux albums pour lesquels la numérotation des tomes de la collection repart à 1. C'est donc ainsi que furent présentés les deux premiers livres de cette collection, dont Appalaches, une oeuvre limitée à 100 exemplaires numérotés, vendus au prix de 18$ (13 Euros). Ce petit album présente des études de style et des croquis réalisés par l'artiste, et constitue une belle addition pour tout amateur des réalisations de cet auteur. smile

Rendez-vous l'année prochaine, plus ou moins à la même date, pour la septième édition de l'Expozine! Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le site Expozine.ca

Entre temps, n'hésitez pas à visiter les blogs de Nicolas Plamondon et Jimmy Beaulieu en cliquant sur les liens suivants:
arrow Blog de Nicolas Plamondon (Le)
arrow Jimmy Beaulieu - Collection Colosse

Aussi, voici les liens vers les critiques de tomes réalisés ou adaptés par Jimmy Beaulieu:
arrow Ma voisine en maillot
arrow Quelques Pelures, réédition très très augmentée
arrow Magasin Général T.1 Marie
arrow Magasin Général T.2 Serge

Publié dans Nouvelles

Commenter cet article

Laurent 01/12/2007 08:56

Juste une petite correction : le colosse de David se vendait 10 $, étant plus petit de format et de pagination que celui de Jimmy...

Philippe Grenier 01/12/2007 09:04

Merci Laurent, j'ai effectué la correction qui s'imposait! ;-)