Critique 758 - Miss Endicott T.1 Tome I

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Christophe Derrien
Dessinateur : Xavier Fourquemin
Coloriste : Scarlett Smulkowski
Éditeur : Le Lombard
Collection : Signé

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 09/2007
ISBN-10 : 2-8036-2239-4
ISBN-13 : 978-2-8036-2239-9
Nb Pages : 80
Prix de détail : 26.95$ (15.00€)

Genre : Polar; Aventure



Présentation de l'éditeur
Officiellement, Prudence Endicott est revenue à Londres pour y enterrer sa mère et occuper un poste de gouvernante. Mais, les femmes de la famille ont leurs petits secrets et Prudence a reçu en héritage la lourde tâche de devenir la nouvelle «conciliatrice» de la capitale anglaise. Le principe est simple : résoudre les problèmes des gens ! Même s'il faut pour cela défier le peuple des Oubliés qui règnent sur le Londres souterrain...

La nouvelle version re-vampée de la collection Signé des éditions Le Lombard continue de se développer, cette fois-ci, avec l'addition au catalogue de l'éditeur d'un polar en deux tomes réalisé par Xavier Fourquemin et Scarlett Smulkowski sur un scénario amusant de Jean-Christophe Derrien. Ce dernier, auteur entre autres d'une première parution en juin dernier chez le même éditeur avec le tome initial de la série d'aventures fantastiques Time Twins, conçoit en effet un récit dans lequel une jeune demoiselle, occupant un poste de gouvernante de jour, entreprend la lourde tâche familiale de conciliatrice, venant ainsi en aide au plus démunis de la grande ville de Londres. karate

Développée dans un contexte victorien, avec un léger entraperçu de Steam-Punk, cette histoire invite le lecteur à suivre l'arrivée à Londres de la jeune Prudence Endicott, laquelle revient d'un long voyage à l'étranger pour y enterrer sa mère récemment disparue. Évoluant selon un rythme qui se veut lent au début, le récit change progressivement pour adopter un tempo plus dynamique alors que le lecteur se familiarise avec les divers protagonistes et personnages secondaires de l'histoire, à la mesure que les événements suivent leur cours et que le monde imaginaire du scénariste est dévoilé. Ainsi, derrière ce qui s'avère être une première "mission" plutôt tranquille et d'une apparente simplicité de résolution, se cache une seconde dont la mesure dépasse les attentes de la jeune Miss Endicott! shock

En ce qui concerne l'aspect visuel des planches, le lecteur retrouvera le côté invitant, retrouvé dans l'expression du style graphique pour l'illustration de la couverture, tout au long de l'album, et ce, à travers les 77 planches réalisées par Xavier Fourquemin. Bien entendu, ce dernier bénéficie du talent de Scarlett, laquelle ajoute, tout comme à l'accoutumée, une mise en couleurs tout à fait appropriée, qui se marie très bien au genre et au ton du récit, complétant ainsi la réalisation de cet album. Dans un genre qui s'apparente très bien à celui d'André Benn, cette première partie du diptyque de Miss Endicott (dont les deux tomes sont déjà disponibles autant en Europe qu'au Québec) ne manquera pas de charmer les amateurs des aventures de Mic Mac Adam! winkthumb2

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'une autre nouveauté récente signée Jean-Christophe Derrien:
arrow Time Twins T.1 15/02/29

Ainsi que vers celle d'une autre parution récente de la collection Signé:
arrow À la recherche de Peter Pan (Intégrale)

Publié dans Critiques

Commenter cet article