Critique 772 - Scorpion (Le) T.HS Le Procès Scorpion

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean Dufaux
Dessinateur : Enrico Marini
Coloriste : Enrico Marini
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 10/2007
ISBN-10 : 2-5050-0239-8
ISBN-13 : 978-2-5050-0239-0
Nb Pages : 72
Prix de détail : 23.95$ (13.00€)

Genre : Aventure; Récit illustré



Présentation de l'éditeur
Un inquisiteur au trouble passé est chargé, sous la menace d’un mystérieux commanditaire, de retracer le parcours du Scorpion. Il multiplie les interrogatoires en vue de préparer un procès et lève quelque peu le voile sur la personnalité et les motivations du Scorpion.

Dans le premier cycle de la série Le Scorpion, quelques détails concernant le passé du protagoniste furent mis à jour en même temps qu'évoluait le récit relatant la quête pour la véritable croix de saint Pierre et le fabuleux trésor des Templiers. Depuis, un nouveau cycle a été entamé par les auteurs, portant le cours des événements vers une direction plus personnelle pour Armando Catalano, dit le Scorpion. Or, dans les coulisses, un mystérieux personnage mandate un inquisiteur au passé trouble pour lever le voile sur la vie de cet opposant du cardinal Trebaldi... wink

Construit sous forme d'une succession d'entrevues entre ledit inquisiteur et les principaux personnages de la série, cet album ne comprend aucune planche de bande dessinée. En effet, l'artiste Enrico Marini, malheureusement dépourvu du don d'ubiquité, était occupé en 2007 à réaliser le premier volet de sa nouvelle série Les Aigles de Rome, et ne pouvait malheureusement pas livrer la deuxième partie du nouveau cycle de la série. Cependant, afin d'offrir aux amateurs de la série une nouveauté pour la période des fêtes, Jean Dufaux a composé cette enquête concernant son personnage et construit, avec l'aide de Rémi Joffart, cet album de 72 pages dans lequel il est possible d'admirer de nombreuses illustrations inédites de l'artiste italien. winkthumb2

En bref, non, cet album n'est pas la suite tant attendue de l'histoire démarrée dans le septième tome intitulé Au Nom du Père. Toutefois, il offre un intéressant retour en arrière sur les faits présentés depuis les débuts de la série, ainsi qu'une très intéressante galerie d'illustrations et peintures d'Enrico Marini! wink

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques des deux tomes précédents de Le Scorpion:
arrow Scorpion (Le) T.6 Le Trésor du Temple
arrow Scorpion (Le) T.7 Au Nom du Père

Publié dans Critiques

Commenter cet article