Critique 808 - Lady Snowblood T.1 Vengeance sanglante (The Deep-Seated Grudge)

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Kazuo Koike
Dessinateur : Kazuo Kamimura
Coloriste : <Aucun> - Noir & Blanc
Lettrage : Samson Sylvain
Traduction : Samson Sylvain
Éditeur : Kana
Collection : Sensei

Taille : Format poche, couverture souple
Dépôt Légal : 11/2007
ISBN-10 : 2-5050-0231-2
ISBN-13 : 978-2-5050-0231-4
Nb Pages : 510
Prix de détail : 26.95$ (12.50€)

Genre : Manga; Thriller



Présentation de l'éditeur
Sayo, condamnée à la prison à vie, pour avoir tué l'assassin de son mari et de son fils, ne vit plus que pour une chose : donner naissance à l'instrument de sa vengeance. Elle décède malheureusement en couches en donnant le jour à une fille, Yuki, qui, suivant sa destinée, deviendra la redoutable Lady Snowblood, aux charmes aussi affûtés que le sabre !

On ne compte plus le nombre de cinéphiles qui ont assisté aux représentations cinématographiques de deux des derniers nés de Quentin Tarantino, d'autant plus que pour profiter de l'histoire complète, il fallait visionner les deux parties de son film intitulé Kill Bill! En fait, ce qui est moins connu, est le fait que le renommé réalisateur, grand amateur de la culture artistique asiatique, s'était inspiré du personnage provenant d'une série de mangas japonais pour écrire l'histoire qu'il a porté à l'écran. Ce personnage est nul autre que Lady Snowblood, une jeune assassine dont la destinée aura été forgée avant même sa naissance: soit de venger le mari et le fils de sa mère, une mission que cette dernière n'aura malheureusement pas réussi à accomplir de son vivant. sad

Ainsi, pour la première fois présentée en langue française, grâce aux efforts de Samson Sylvain, cette série réalisée par le défunt Kazuo Kamimura sur un scénario de Kazuo Koike voit son premier volet de plus de 500 pages paraître aux éditions Kana, au sein de la collection Sensei. En attendant la conclusion, qui devrait normalement être présentée dans le second tome de la série, il est donné aux lecteurs de découvrir les origines de cette jeune assassine à la sensibilité inversement proportionnelle à sa beauté. Aussi, contrairement à l'édition proposée en langue anglaise, intitulée The Deep-Seated Grudge, ce recueil comprend l'intégralité des deux parties de l'histoire originalement parues en deux volumes complémentaires. wink

De son vivant, l'artiste Kazuo Kamimura avait livré une quantité innombrable de planches, toutes dans un délai exceptionnellement surprenant. Ceci dit, leur qualité ne s'en fait pas du tout ressentir, tandis que les 500 planches proposées dans cet album de format poche ont toutes été dessinées avec un grand soin par l'artiste. En fait, à ce point de vue, si ce n'était de l'impression qui subsiste après la lecture que l'album n'est qu'une succession de petits récits décousus les uns des autres, ce premier volet aurait certainement mérité une plus grande attention, et ainsi, une meilleure note globale. Enfin, quoi qu'il en soit, voilà quand même une occasion de découvrir un autre récit important de la carrière du scénariste de Lone Wolf & Cub. smile

ok ok ½ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article