Critique 829 - Malone T.2 La Raison du monde (Faux pas, 2e épisode)

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Michel Rio
Dessinateur : Pierpaolo Rovero
Coloriste : Fabio Paciulli
Éditeur : Casterman
Collection : Ligne Rouge

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 01/2008
ISBN-10 : 2-203-00889-X
ISBN-13 : 978-2-203-00889-2
Nb Pages : 48
Prix de détail : 19.95$ (9.80€)

Genre : Polar



Présentation de l'éditeur
Un tueur froid, monstre d'intelligence et d'adresse, capable d'éliminer à la fois la cible et le commanditaire, se laisse aller à un geste contredisant sa doctrine absolue de la "loi naturelle", régissant la jungle du monde. Ce qui peut le conduire à un faux pas, le premier, le seul. A tueur hors norme, policier hors pair. Le commissaire divisionnaire Malone est chargé de l'enquête. Leurs chemins, longtemps parallèles, finiront par se croiser.

Après une première partie où l'assassin volait carrément la vedette au détective qui prête pourtant son nom à la série, les auteurs livrent la suite et fin de leur polar noir, en poursuivant le récit, toujours dans le même style de distribution de rôles, directement après les incidents ayant eu lieu dans le tome précédent. Démarrant sur une habile revue des faits saillants de la première partie, le lecteur se voit transporté en campagne afin de suivre l'évolution du deuxième contrat inopinément accepté par le tueur. shock

Ainsi, tandis que Marie Brémont fait une fuite vers l'avant, loin de la police, et surtout, l'espère-t-elle, hors de portée de l'assassin de son mari, elle en profite pour faire le point sur sa vie et remettre en question son futur imprévu en tant que veuve. Au milieu de ses réflexions, un mystérieux inconnu fait une apparition dans sa vie. Veillant sur elle, ainsi que sa fillette, l'inconnu attend patiemment le moment où il devra rentrer une dernière fois en jeu, et s'acquitter de sa mission finale. Or, cette proximité avec Marie Brémont et sa fille Julie risque de le marquer beaucoup plus qu'il ne l'entendait... shock

Hors de tout doute, cette oeuvre n'est pas destinée aux jeunes lecteurs. Cependant, la raison n'est pas aussi évidente que l'on pourrait le croire. En fait, ce n'est pas pour la violence et la nudité qui y sont présentées que ce diptyque devrait plutôt être abordé par des lecteurs plus matures, mais bien pour la psychologie du sujet traité, lequel demande une certaine expérience de vie pour être appréciée. wink

Enfin, en ce qui a trait au dessin et au déroulement de l'histoire en général, cette bande dessinée plaira incontestablement aux amateurs de la série Tony Corso d'Olivier Berlion, à la fois pour le genre de récit de Michel Rio que le style de dessin de Pierpaolo Rovero, ou encore à ceux qui ont apprécié le concept de l'histoire présentée dans le film Diary of a Hitman, qui connaît, dans ce récit, une toute nouvelle version possible de faits. winkthumb2

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique du premier tome de Malone:
arrow Malone T.1 Faux pas

Publié dans Critiques

Commenter cet article