Critique 838 - Amère patrie T.1 Tome 1

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Lax (Christian Lacroix)
Dessinateur : Frédéric Blier
Coloriste : Meephe Versaevel
Éditeur : Dupuis
Collection : Aire Libre

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 10/2007
ISBN-10 : 2-8001-4007-0
ISBN-13 : 978-2-8001-4007-0
Nb Pages : 56
Prix de détail : 21.95$ (14.00€)

Genre : Roman graphique



Présentation de l'éditeur
Avec son arc, Ousmane Dioum est le meilleur chasseur de toute la langue de Barbarie, cette presqu'île qui sépare l'Atlantique de la côte sénégalaise. Mais est-ce suffisant pour protéger sa soeur des cruelles lois tribales de son défunt mari ? Ne vaudrait-il pas mieux se rapprocher des fusils de l'armée française ?

Avec ses collets, Jean Gadoix est le plus habile braconnier de la commune de Roche-Vialard, dans le département de la Haute-Loire. Mais est-ce suffisant pour sauver la ferme familiale après l'accident du père ? Ne vaudrait-il pas mieux que sa soeur Joséphine épouse Auxence, le normalien ?

À quelques milliers de kilomètres de distance l'un de l'autre, Ousmane et Jean ne savent pas encore que le cours de l'histoire va bientôt les emporter dans son flot tumultueux : le siècle vient d'entrer dans sa quatorzième année. Mais derrière le destin de ces hommes se profile aussi celui de leurs compagnes, cadenassées par la société. Pour son travail à la mine, Joséphine doit-elle accepter d'être payée deux fois moins qu'un homme ?

Ismaïlia peut-elle braver sorcellerie et tradition pour ne pas devenir l'épouse de son beau-frère ?

Hubertine, l'étudiante en médecine parisienne, arrivera-t-elle à combattre les préjugés de son ingénieur de père et vivre pleinement son amour avec un paysan nommé Jean Gadoix ?
En ce début de siècle rugissant, c'est aussi de l'émancipation des femmes dont il est ici question.


À l'aube de la Première Guerre Mondiale, les destinées de quelques protagonistes aux origines très différentes se forgent sans qu'ils en aient réellement connaissance. En effet, dans une osmose de genres tout aussi différents, les récits présentés dans ce premier volet d'Amère patrie permettent aux lecteurs de faire connaissance avec les personnages de la série, des jeunes gens dont le seul point commun de départ est qu'ils sont tous sous l'influence de la France, de près ou de loin. wink

Ainsi, d'une part, il y a Ousmane Dioum, de la langue de Barbarie, au Sénégal, et de l'autre Jean Gadoix de la commune de Roche-Vialard, dans le département de la Haute-Loire. Tandis que leurs préoccupations journalières sont étroitement liées à leurs responsabilités envers leurs familles respectives, on sent un vent de changement sur plusieurs fronts qui s'approche doucement. L'année du temps présent de ce récit est 1914. Nul doute que le vent qui se soulève se changera graduellement en rafale, laquelle risque d'emporter avec elle presque tout sur son passage! shock

Illustrée d'un style très invitant par Frédéric Blier, un artiste lyonnais qui signe ici sa première réalisation dans le monde de la bande dessinée franco-belge, cette histoire profite de la qualité scénaristique de Lax, un auteur qui a d'ailleurs remporté le prix Bédélys d'Or en 2005 pour son oeuvre L'Aigle sans orteils. Mélangeant avec brio la douceur des sentiments avec la dureté de la vie, les deux artistes livrent, en guise de première partie de leur nouvelle épopée, un volet d'introduction bien ficelé qui permet de définir en profondeur les caractères respectifs de leurs personnages. Entraînante et intéressante, cette bande dessinée fait naître chez le lecteur une hâte de connaître la suite de l'histoire. Donc, en attendant, et aussi pour vous mettre l'eau à la bouche, Fred Blier vous invite à suivre l'évolution du deuxième tome sur son blog! winkthumb2

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques de quelques autres tomes signés Lax:
arrow Aigle sans orteils (L')
arrow Choucas (Le) T.6 Le Choucas gagne à être connu
arrow Tribulations du Choucas (Les) T.1 Trekking payant

Aussi, Fred Blier vous invite à suivre la progression du tome 2 sur son Blog:
arrow Les petites bidouilles graphiques de Fred Blier

Publié dans Critiques

Commenter cet article