Critique 859 - Femmes en Blanc (Les) T.30 Overdose

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Raoul Cauvin
Dessinateur : Philippe Bercovici
Coloriste : Studio Léonardo
Éditeur : Dupuis

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 01/2008
ISBN-10 : 2-8001-4022-4
ISBN-13 : 978-2-8001-4022-3
Nb Pages : 48
Prix de détail : 15.95$ (9.20€)

Genre : Humoristique



Présentation de l'éditeur
Une bonne dose de café contre une overdose de patients !
- Un café... Un double !
- Pour moi, un expresso.
- Et pour vous ?
- Un nouvel album des Femmes en blanc !
- Mais, Docteur, vous ne voyez pas qu'elles sont à bout...

Entre les membres qu'elles ne savent plus où empiler, les patients répétitifs et familiers qui font de l'hôpital, leur deuxième maison, et les anesthésistes qui ne veulent plus endormir, elles n'ont plus, comme arme, une bonne dose d'humour... et c'est tant mieux !


Aux éditions Dupuis, les publications signées Raoul Cauvin continuent leur avancée, tandis que se multiplient les nouvelles parutions de nombreuses séries visant un lectorat tous publics. La sélection de titres s'est bien sûr un peu affinée avec le temps, mais encore aujourd'hui, les séries de cet auteur à l'imagination sans limites continuent de vivre un succès indéniable, tandis que Les Tuniques Bleues, Les Psy, Pierre Tombal, L'Agent 212, et compagnie, accompagnent dignement et régulièrement Les Femmes en blanc dans les bacs de nouveautés. smile

Aujourd'hui, cette dernière série franchit un nouveau cap alors que paraît son trentième opus, toujours réalisée de la plume de ses auteurs d'origine. Abordant la thématique des soins médicaux en milieu hospitalier, ce nouvel album permet de retrouver ces dames qui oeuvrent auprès de leurs patients désemparés depuis 1981, tandis que paraissaient, au sein du journal Spirou, les premiers gags de leur éternelle attention envers leurs bénéficiaires. wink

Parfois simplement drôles, et parfois terriblement satiriques, les gags présentés dans ce nouveau service humoristique continueront de faire sourire intérieurement les amateurs de la série, alors qu'ils retrouveront l'humour caractéristique du grand Cauvin, illustré de façon toujours aussi particulière par Bercovici. smile

ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'un tome précédent de la série Les Femmes en Blanc:
arrow Femmes en Blanc (Les) T.28 Invité donneur

Ainsi que vers celles de quelques autres albums récents signés Raoul Cauvin:
arrow Pierre Tombal T.24 On s'éclate, mortels !
arrow Agent 212 (L') T.25 L'Agent prend la pose
arrow Cédric T.20 J'ai fini !
arrow Psy (Les) T.14 Zen !
arrow Tuniques Bleues (Les) T.51 Stark sous toutes les coutures

Publié dans Critiques

Commenter cet article