Critique 861 - Buck Danny (Les Aventures de) T.52 Porté disparu

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Francis Bergèse
Dessinateur : Francis Bergèse
Coloriste : Francis Bergèse
Éditeur : Dupuis

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 03/2008
ISBN-10 : 2-8001-4017-8
ISBN-13 : 978-2-8001-4017-9
Nb Pages : 48
Prix de détail : 15.95$ (9.20€)

Genre : Aventure; Aviation



Présentation de l'éditeur
Au-delà des faux-semblants
Un agent de la CIA mystérieusement disparu en Afghanistan. Un trafic d'armes clandestin entre l'Iran et l'Afghanistan. Il n'en faut pas plus à Buck Danny et ses compagnons pour embarquer dans une nouvelle aventure. Se faisant passer pour des pilotes au service d'organisation d'aide humanitaire, ils devront user de toutes les ruses pour démanteler ce trafic illicite, et par ailleurs, retrouver le disparu. En effet, les autochtones voient d'un très mauvais oeil cette intrusion dans leur trafic...

Encore une fois, Buck Danny devra compter sur ses talents d'aviateur et d'enquêteur pour mettre à mal les trafiquants et faire éclater la vérité au grand jour.


Démarrée à la fin des années 1940, la série mettant en vedette ce pilote d'avion célèbre fêtera, en 2008, sa soixantième année de publication aux éditions Dupuis! Malgré cela, le protagoniste conserve toujours un aspect de jeunesse, tandis que contrairement à son "collègue" Biggles, dont certains tomes ont aussi été réalisés par l'auteur de celui-ci, Buck Danny suit l'ère du temps et semble très bien s'adapter aux nouvelles technologies! wink

Cette fois-ci, c'est à bord de C-130 que l'on retrouve le héros, un avion couramment utilisé par les Forces canadiennes pour transporter ses effectifs en théâtre d'opérations, tandis qu'il accepte une mission d'infiltration afin de démanteler un réseau clandestin de trafic entre l'Iran et l'Afghanistan. Or, avant tout, ses compagnons et lui-même devront localiser l'agent de la C.I.A. qui avait été placé avant eux, car il n'a plus donné aucun signe de vie au QG de l'U.S.A.F. depuis bientôt trois semaines! shock

Dans cet album au style de dessin qui colle très bien au caractère classique du récit, les amateurs de ce genre de bande dessinée, se faisant malheureusement de plus en plus rare, en auront définitivement pour leur argent. Mélangeant un peu d'humour à l'aventure et au suspense du récit, Francis Bergèse se confirme, encore une fois, en tant que digne nouveau papa de cette série créée par Georges Troisfontaines, Victor Hubinon et Jean-Michel Charlier. smile

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de quelques tomes de la série Biggles:
arrow Biggles T.12 et T.13 Feu sur la Provence, Parties 1 et 2
arrow Biggles T.14 Chappal Wadi

Publié dans Critiques

Commenter cet article

Rusty James 02/06/2008 00:16

Excellent album qui traite d'un sujet d'actualité qui manquait aux aventures de Buck Danny. Juste une déception : si le dessin de Francis Bergèse est toujours précis et impeccable, pourquoi n'a-t-il pas confié les couleurs à Frédéric Bergèse? Les couleurs sont ternes et le rendu des visages maladroit. Dommage...