Critique 863 - Delta T.1 L'Anse aux crânes

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Louis Fonteneau
Dessinateurs : Matteo Simonacci & Roberto Ricci
Coloristes : Studio Makma (Fred Vigneau, Sébastien Hombel & Pascal Aguanou) & Delphine Rieu
Lettrage : Ségolenne Ferté
Éditeur : Les Humanoïdes Associés

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 02/2008
ISBN-10 : 2-7316-1830-2
ISBN-13 : 978-2-7316-1830-3
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (12.90€)

Genre : Aventure; Fantastique



Présentation de l'éditeur
Un nobliau français, prisonnier des pirates, est secouru par une jeune chamane indienne... qui a du caractère... et des formes !

XVIIe siècle, quelque part dans le delta du fleuve de l'Orénoque. Gabriel Boissy d'Aigremont, enlevé par une bande de pirates, est libéré par Lina, une jeune esclave indienne. Gabriel sera entraîné malgré lui dans un périple qui mènera les deux adolescents à la rencontre des forces magiques du delta...

Une saga décapante qui repeint à neuf le mythe du blanc civilisé et du bon sauvage.


Illustrée dans style tout à fait rafraîchissant, cette bande dessinée, au récit partageant le même type d'inspiration au niveau de son récit, offre l'occasion au lecteurs de plonger dans un univers qui s'appuie à la fois sur des bases réalistes, notamment en ce qui concerne le développement de ses personnages, mais aussi sur des concepts du domaine du paranormal en ce qui a trait à l'évolution de son histoire. C'est ainsi que l'on retrouve le jeune Gabriel, fils du marquis Boissy d'Aigremont, victime d'enlèvement par des pirates afin d'être échangé pour une lourde rançon en or, et la jeune Lina, dernière survivante du clan du Rêve et petite-fille de l'Esprit Jaguar dans le début d'une aventure qui ne manquera pas d'en surprendre plus qu'un! wink

Au scénario de ce récit fantastique, on retrouve Jean-Louis Fonteneau, que l'on connaît entre autres pour son esprit inventif tel qu'il a déjà démontré à travers une autre série publiée aux Humanoïdes Associés, soit celle mettant en vedette le demi-dragon Brüssli. Tandis que la tournure insolite de cette dernière série avait quelques fois tendance à s'effacer derrière un caractère dominant d'humour pur jeunesse, le premier volet de cette nouvelle série présente un équilibre beaucoup plus intéressant au niveau du développement scénaristique, sans oublier que le dessin réalisé par les artistes Matteo Simonacci et Roberto Ricci, et relevé par toute une équipe de coloristes, permet de rester captivé par les événements qui y sont relatés. smile

En bref, voilà une autre belle nouveauté qui s'ajoute au catalogue des éditions Les Humanoïdes Associés et qui charmera sans aucun doute les amateurs en quête de nouvelles découvertes. winkthumb

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de deux autres albums scénarisés par Jean-Louis Fonteneau:
arrow Brüssli T.1 Le Conquérant
arrow Brüssli T.2 Le Guerrier

Publié dans Critiques

Commenter cet article