Critique 871 - Ellis Group T.2 Sax

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Sébastien Latour
Dessinateur : Griffo (Werner Goelen)
Coloristes : Griffo & Roberto Burgazzoli
Éditeur : Le Lombard

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 01/2008
ISBN-10 : 2-8036-2288-2
ISBN-13 : 978-2-8036-2288-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 17.95$ (10.40€)

Genre : Polar; Fantastique



Présentation de l'éditeur
Et si, même pour vingt-quatre petites heures, vos plus beaux rêves pouvaient devenir réalités ? Seriez-vous prêt à payer le prix qu’exige le Marchand de Sable, être étrange capable de satisfaire un tel fantasme ? A cette question, beaucoup ont répondu par l’affirmative... Mais, parce que les rêves se transforment souvent en cauchemars et les cauchemars font souvent place aux abominations, l’agence Ellis veille au grain... Fut-il de sable ! Sebastien Latour et Griffo nous en révèlent un peu plus sur le travail de cette agence spécialisée dans l’onirisme. Et leurs planches somptueuses sont, elles, bien réelles !

Il y a un peu plus d'un an, le scénariste Sébastien Latour effectuait une percée dans le monde de la bande dessinée franco-belge en lançant, coup sur coup, deux nouvelles séries au sein de la collection Portail des éditions Le Lombard. Cette collection ne connut malheureusement pas une longue vie; cependant, les séries qui la constituèrent se poursuivent encore aujourd'hui, dont certaines dans un nouveau format. C'est le cas justement de cette série, autrefois simplement nommée Ellis, alors qu'en plus d'être rééditée au format plus traditionnel, connaît une refonte complète au niveau de sa maquette, de son nom, et même au niveau du titre du premier tome!shock

Quoi qu'il en soit, dans ce deuxième volet, les lecteurs retrouveront les personnages présentés dans le premier tome, tandis que le niveau de complexité du récit augmente d'un cran. On quitte ainsi le mode d'introduction utilisé dans Lady Crown (aujourd'hui rebaptisé Deep O'Neil) afin d'entrer dans le vif du sujet et le coeur de l'intrigue. Pour ce faire, l'auteur s'appuie encore une fois sur la maturité de trait de son coéquipier Griffo, qui réalise ainsi avec brio les 46 planches de cet album, tant à l'étape du dessin qu'à la mise en couleurs. smile

Alors que la première partie de cette histoire fantastique servait principalement à faire connaître les protagonistes et découvrir la notion des rêves vivants, dans une certaine simplicité relative, cette suite continue à partir de ces concepts préétablis et donc devient plus difficile à suivre pour quiconque n'ayant pas récemment lu le chapitre précédent. Il est donc fortement conseillé de reprendre la lecture depuis le premier tome afin de pouvoir apprécier celui-ci. wink

ok ok ok /5

Lien vers la critique du premier tome de la série Ellis Group:
arrow Ellis (Group) T.1 Lady Crown/Deep O'Neil

Ainsi que vers celle du premier tome d'une autre série signée Sébastien Latour:
arrow Wisher T.1 Nigel

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article