Critique 873 - Vers les Mondes lointains

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Grégoire Bouchard
Dessinateur : Grégoire Bouchard
Coloriste : Grégoire Bouchard
Éditeur : Paquet
Collection : Discover

Taille : Format ¾, couverture cartonnée
Dépôt Légal : 03/2008
ISBN-10 : 2-88890-186-2
ISBN-13 : 978-2-88890-186-0
Nb Pages : 152
Prix de détail : 39.95$ (19.50€)

Genre : Science-fiction



Présentation de l'éditeur
Bob Leclerc est un ancien pilote de chasse qui terrorisa les populations asiatiques durant la Seconde Guerre mondiale. Dans les années 1950, alors qu'il cherche la paix intérieure, une équipe de savants lui demande de commander une fusée interplanétaire destinée à combattre une civilisation d'outre-espace planifiant la destruction de l'humanité.

Il va sans dire qu'il est difficile de rester impassible devant le style de dessin original de l'artiste québécois Grégoire Bouchard, d'autant plus que lorsqu'on apprend que chacune des cases de l'album a été réalisée de la taille d'une planche traditionnelle! En effet, l'artiste préférant travailler au pinceau pour réaliser ses illustrations, il a choisi d'utiliser des panneaux de taille A3 (± 11"x17") comme canevas à chaque nouvelle case. Pour tout dire, c'est donc près de 600 planches qui auront été nécessaire afin de constituer cet album! shock

Présentée au sein de la collection Discover des éditions Paquet, cette nouvelle bande dessinée transporte le lecteur dans un passé parallèle, dont les événements se déroulent à la fin des années 1950, alors que la Terre est victime d'une invasion sournoise et progressive d'êtres provenant d'une planète voisine. Ainsi, comme la vie devenait de plus en plus ardue sur leur planète d'origine, certains des martiens eurent pour mission d'infiltrer des postes clé au sein de la communauté terrienne, et ainsi préparer le terrain pour l'arrivée de leurs prochains. neutral

Or, dans cette réalité alternative, on y retrouve le protagoniste Bob Leclerc, héros de la Guerre de Corée, qui malgré lui, se fait entraîner dans une folle aventure mise au point dans le grand secret par une équipe de scientifiques avertis. Sa mission, s'il l'accepte, sera simple: il aura la responsabilité de sauver pas moins que la planète entière! Mais, cette Terre, vaut-elle réellement la peine d'être sauvée? C'est sincèrement à se le demander, si l'on se fie au comportement général des gens, tel que le dépeint Grégoire Bouchard dans son oeuvre. En effet, il semblerait que tous soient devenus alcooliques et dépendants de la malbouffe, au point tel que la restauration de la Belle Province soit limitée à celle présentée sur le menu de Québec Hot-dog! Déchéance humaine, décrépitude environnementale et ambiance neurasthénique, voilà ce qui est au menu de cette société parallèle dans laquelle les personnages de cette histoire évoluent. sad

Répartie à travers 148 pages dans un album d'une taille aux environs des trois-quarts du format traditionnel, cette histoire transporte le lecteur dans un univers qui aurait très bien convenu au programme de certaines publications de la défunte maison d'édition américaine EC Comics. Munie d'un développement à la progression lente, mais assurée, entrecoupée de fréquents retours en arrière, cette histoire offre l'occasion de passer un moment de lecture soutenu durant lequel le lecteur a définitivement le temps de bien connaître les protagonistes. Reste maintenant à découvrir quelle direction prendra le récit dans la suite en cours de préparation! wink

ok ok ok /5

Lien vers la critique d'un autre album de la collection Discover:
arrow Cadavre et le Sofa (Le)

Publié dans Critiques

Commenter cet article