Critique 876 - Insiders T.6 Destination Goulag

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Claude Bartoll
Dessinateur : Renaud Garreta
Coloriste : Jocelyne Charrance
Lettrage : François Batet
Éditeur : Dargaud

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 12/2007
ISBN-10 : 2-205-05962-9
ISBN-13 : 978-2-205-05962-5
Nb Pages : 48
Prix de détail : 17.95$ (10.40€)

Genre : Polar/Thriller; Espionnage



Présentation de l'éditeur
Prise entre les feux croisés du Grand conseil de la mafia, du gouvernement russe et des intérêts pétroliers, Najah est dans une situation dramatique. Arrêtée par l'armée russe et reconnue comme ancienne combattante tchétchène, elle est condamnée au peloton d'exécution, et pour cela envoyée au goulag. Là, elle découvre les conditions inhumaines, la solitude extrême, les interrogatoires musclés et une éventuelle alliée. Parviendra-t-elle à s'enfuir et sauver sa peau ?

Rien ne va plus pour la protagoniste de cette série, tandis qu'elle se retrouve enfermée dans un goulag en Russie pour ses crimes en tant que révolutionnaire et ancienne combattante tchétchène. Pendant ce temps, l'intrigue politico-économique avance à plein régime alors qu'un coup parfaitement orchestré change drastiquement la donne pour de nombreux intervenants. Le suspense s'intensifie et les situations se dramatisent... et Najah est loin d'être dans un camp de vacances! shock

À l'instar des épisodes précédents de cette série dans laquelle l'espionnage, le polar et le thriller sont de mise, le cours du récit de ce nouvel opus est construit épisodiquement de façon à présenter les multiples facettes des événements en cours, tout en offrant de fréquents retours en arrière afin de préciser quelques faits divers concernant le passé du personnage de Najah. Avec pour ambition évidente d'offrir une série digne de faire compétition avec le best-seller Largo Winch, le journaliste Jean-Claude Bartoll propose une histoire qui s'avère être plutôt complexe à suivre, alors que de nombreux éléments superposés et de tout aussi nombreux personnages secondaires ont malheureusement plus tendance à confondre le lecteur plutôt que lui apporter une richesse supplémentaire au récit. frown

Ceci dit, il faut quand même souligner qu'au chapitre du dessin, cette sixième partie comprend, encore une fois, un service de 46 planches réalisées avec un grand soin par l'artiste Renaud Garreta. Cette qualité dans l'illustration de l'album, laquelle est d'ailleurs rehaussée par les couleurs de Jocelyne Charrance, contribue grandement à garder intéressé le lecteur jusqu'à la fin du tome. Enfin, quoi qu'il en soit, complexe ou pas selon le niveau de compréhension de chacun, il n'en demeure pas moins qu'un intérêt et une curiosité subsistent à la fin de la lecture, ce qui contribuera sans aucun doute à générer de l'intérêt pour Les Faucons de Pékin, soit le prochain opus à venir dans quelques mois! wink

ok ok ½ /5

Lien vers la critique du tome précédent de la série Insiders:
arrow Insiders T.5 O.P.A sur le Kremlin

Ainsi que vers celles de quelques autres titres récents scénarisés par les Bartoll:
arrow Agence (L') T.1 Dossier Léda
arrow Agence (L') T.2 Dossier Pazuzu
arrow Diamants T.1 Charles Van Berg
arrow Mékong T.1 Or rouge
arrow Mékong T.2 Piège en forêt Moï

Publié dans Critiques

Commenter cet article