Critique 881 - Rantanplan T.17 Sur le pied de guerre (Bêtisier 7)

Publié le par Philippe Grenier

Scénaristes : Xavier Fauche & Jean Léturgie
Dessinateur : Michel Janvier d'après Morris
Coloriste : Studio Léonardo
Éditeur : Lucky Comics

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 02/2008
ISBN-10 : 2-88471-237-2
ISBN-13 : 978-2-88471-237-8
Nb Pages : 48
Prix de détail : 15.95$ (9.25€)

Genre : Humoristique; Jeunesse



Présentation de l'éditeur
Qui aurait parié un os que le chien le plus stupide de l'Ouest, le calvaire des prairies, le pire cauchemar de Jolly Jumper deviendrait l'un des héros les plus populaire de la bande dessinée. Et pourtant, l'inénarrable cabot, à qui François Morel prête sa voix dans la série télévisée, revient dans un recueil de gags totalement inédits en album signé Fauche, Léturgie et Janvier.

Les amateurs de Lucky Luke n'ont vraiment pas besoin que l'on introduise cet animal dont la bêtise atteint un tel paroxysme qu'il en devient carrément touchant! En fait, pour tout dire, Rantanplan est le seul chien à croire que la porte d'entrée du pénitencier est bloquée s'il voit des prisonniers faire le mur! Qualifié, avec raison, du chien plus bête que son ombre, on pourrait le croire, toujours avec raison, un cousin lointain d'Averell Dalton! wink

Pour ce dix-septième album de la série, les auteurs ont regroupé plus de 90 gags d'une demi planche pour constituer le septième volet du bêtisier de Rantanplan. Presque toujours présentés au sein de l'environnement pénitencier, ces gags, qu'il fait plaisir de lire à petites doses, tournent autour de la vie courante de ce chien sans âge, humoristiquement inspiré du héros Rintintin par Morris. On peut donc être témoins de son incompréhension totale du langage humain, ainsi que, plus généralement, de tout ce qui se passe autour de lui! shock

Visant bien certainement un lectorat jeunesse, cette nouvelle bande dessinée présentée par les éditions Lucky Comics arrivera quelques fois à faire sourire les adultes, mais aura définitivement un succès plus franc auprès des jeunes. wink

ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'un autre album du monde de Lucky Luke:
arrow Lucky Luke d'après Morris (Les Aventures de) T.2 La Corde au cou

Publié dans Critiques

Commenter cet article