Critique 913 - Gris à travers les automnes

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Tony Sandoval
Dessinateur : Patricio Betteo
Coloriste : Patricio Betteo
Traduction : Hélène Dauniol-Remaud
Éditeur : Paquet
Collection : Discover

Taille : Format ¾, couverture cartonnée
Dépôt Légal : 03/2008
ISBN-10 : 2-88890-193-5
ISBN-13 : 978-2-88890-193-8
Nb Pages : 64
Prix de détail : 32.95$ (16.50€)

Genre : Conte fantastique



Présentation de l'éditeur
Gris et Leo viennent de deux époques distinctes. Mais elle détient un obscur secret qui pourrait déchaîner la violence et l'horreur... Les événements singuliers de cet étrange automne pourraient les unir à tout jamais, ou les séparer irrémédiablement...

Après avoir livré, en 2007, son histoire complète intitulée Le Cadavre et le Sofa, laquelle contribuait à lancer la nouvelle collection Discover des éditions Paquet, l'auteur Tony Sandoval revient en force pour l'année 2008 en signant pas moins de quatre nouvelles oeuvres, toutes chez le même éditeur. En effet, en plus d'assurer la mise en couleurs du deuxième volet de New-Messiah.com et du tome initial de la nouvelle série Le Passeur, il réalise seul le One-Shot Nocturno, en plus de fournir le scénario d'un récit fantastique à son collègue Patricio Betteo afin de livrer un troisième album à être présenté au sein de la collection Discover! shock

Reprenant une certaine part du monde qu'il avait élaboré pour placer ses protagonistes de Le Cadavre et le Sofa, l'auteur propose un nouveau récit dans lequel le personnage principal est encore une fois un jeune garçon, habitant un petit village retraité, qui se découvre une affection pour une jeune fille mystérieuse habitant la forêt d'à côté. Cependant, aller la visiter n'est tristement pas aussi simple qu'il le voudrait, car une bande de corbeaux humains le traque constamment pour lui vider ses poches... scared

Présentée dans ce format très particulier qui se reconnaît facilement par ses coins ronds, cette bande dessinée permet d'effectuer un nouveau voyage dans l'imaginaire de Tony Sandoval tout en appréciant un style graphique assez similaire de celui de l'auteur. Voilà donc une nouvelle fable portant un certain intérêt, cependant, une mise en garde est nécessaire, car celle-ci n'est malheureusement aussi stimulante que l'oeuvre précédente de l'auteur. frown

ok ok ½ /5

Liens vers les critiques de quelques autres volumes de la collection Discover:
arrow Cadavre et le Sofa (Le)
arrow Vers les Mondes lointains

Publié dans Critiques

Commenter cet article