Critique 923 - Big Foot T.2 Holly Dolly

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Nicolas Dumontheuil
Dessinateur : Nicolas Dumontheuil
Coloriste : Isabelle Merlet
Éditeur : Futuropolis

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 10/2007
ISBN-10 : 2-7548-0148-0
ISBN-13 : 978-2-7548-0148-5
Nb Pages : 80
Prix de détail : 28.50$ (15.00€)

Genre : Western; Humoristique



Présentation de l'éditeur
On avait laissé nos deux tueurs professionnels - enfin, professionnels, c'est tout de même vite dit - empêtrés dans un tas de questions existentielles : Ned pourra-t-il continuer à ne pas tuer ? Zeb est-il bien un nègre normal, avec son tic ? Et les femmes : ont-elles une âme ?
On retrouve Ned et Zed accompagnant toujours Magic Child à la recherche de sa soeur, en escort-boys sans peur et sans reproches (ou si peu).
Leur chemin s'avère initiatique, et mystique, tant il est hanté par la présence du Bigfoot, et par les cauchemars de Ned.
Reprenant à son compte l'écriture de Brautigan par petites scénettes, Nicolas Dumontheuil nous fera découvrir une étonnante tribu indienne qui a su adapter les traditions ancestrales aux valeurs libérales contemporaines. Et il nous permettra aussi de découvrir quelles sont les conséquences à donner le droit de votes aux femmes.


Tandis que vient tout juste de paraître, au Québec, le dernier volet de cette trilogie imaginée et réalisée par l'artiste Nicolas Dumontheuil, à qui l'on doit entre autres les récits Le Roi cassé, Malentendus, ainsi que les séries La Femme floue et Le Singe et ..., toutes présentées aux éditions Casterman, voilà l'occasion de retrouver les personnages de Ned, Zeb et Magic Child dans la deuxième partie de cette histoire humoristique se déroulant dans un cadre de western. wink

Démarrant directement après les événements survenus dans le premier tome, cet album présente la partie centrale de l'aventure entreprise par les trois personnages plutôt singuliers tandis qu'ils parcourent le pays à la recherche de la soeur jumelle de la jolie Magic Child. En parallèle toutefois, d'autres actions viendront changer drastiquement les plans des protagonistes, alors que Buggy, un antagoniste désirant se bâtir une réputation en abattant le mystérieux Big Foot, croisera, avec son équipée, leur chemin à plusieurs reprises. Ned arrivera-t-il à sortir de sa torpeur pour sauver sa propre vie? Ou encore, pour quelqu'un d'autre qui soit cher à ses yeux? donnowhy

Alors que le premier volet se démarquait sans équivoque de par l'originalité de son récit en général, ainsi que grâce à la qualité de l'humour issu des dialogues, ce deuxième tome n'offre malheureusement pas autant de contentement à sa lecture. Ceci dit, il procure néanmoins la possibilité d'une lecture divertissante, qui réussit à garder bien vivante, dans l'esprit du lecteur, l'envie de poursuivre la lecture de l'histoire dans le troisième et dernier volet intitulé Créatures. smile

ok ok ok /5

Lien vers la critique du premier tome de la série Big Foot:
arrow Big Foot T.1 Magic child

Publié dans Critiques

Commenter cet article