Critique 930 - Marsupilami T.21 Red monster

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Stéphane Colman
Dessinateur : Batem (Luc Collin)
Coloriste : Cerise
Éditeur : Marsu Productions

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 04/2008
ISBN-10 : 2-35426-018-0
ISBN-13 : 978-2-35426-018-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 15.95$ (9.20€)

Genre : Aventure; Humoristique



Présentation de l'éditeur
Une menace plane sur la paisible et luxuriante forêt palombienne.
De la terre sacrée des indiens Chuchotas, voisins des Chahutas, parviennent les rumeurs les plus alarmistes. Un monstre rouge aux énormes dents jaunes, manifestement enragé, saccagerait tout sur son passage. S'agirait-il du mystérieux Mapinguari, cet animal géant dont parlent les légendes Indiennes?

Ardent défenseur de la faune et de la flore, Houston, éminent zoologiste, veut en avoir le coeur net. Courageusement, il s'enfonce en terre inconnue au plus profond de la grande jungle pluviale, suivi, à son insu, par les turbulents petits Marsus.

Quelles surprises leur réserve cette périlleuse expédition?...
Survivront-t-ils aux multiples dangers qui les guettent?...
Et les parents Marsupilamis?...

Réussiront-ils à retrouver leur inconsciente progéniture égarée si loin du nid protecteur?...
Un monstre rouge dévaste le paradis vert, voilà la seule certitude!


Offrant une suite directe à leur épisode précédent, les auteurs Stéphane Colman, Batem et Cerise livrent un nouvel épisode de leurs aventures humoristiques mettant en vedette les cinq charmantes créatures jaunes tachées de noir, protectrices de la vaste forêt de Palombie. Or, on se souvient, dans le 20e tome de la série Marsupilami, Terry, la jeune collègue de Homer Huston, connût un étrange sort qui la fit se transformer en une créature d'une nature inouïe! En effet, elle prit la forme d'un Mapinguari, une autre espèce animale très rare ne vivant qu'en forêt palombienne. Apprenant que la tribu des indiens Chuchotas désiraient anéantir un "énorme monstre rouge aux dents jaunes", le zoologiste Houston s'est vite dit qu'il y avait là un problème! Un problème qu'il s'est mis en tête de résoudre lui-même... et ce, avant qu'il ne soit trop tard... frown

Imprimée sur du papier provenant de forêts bien gérées, cette bande dessinée réalisée par Batem, sur le troisième scénario de Colman pour la série, aborde de façon divertissante le sujet de la préservation de notre environnement, en allant de la faune à la flore qui nous entoure. Ainsi, à travers des aventures ayant lieu dans cette mythique forêt de Palombie, et parmi lesquelles on peut rencontrer des antagonistes tels que Bring M. Backalive et Angel Vampiro, les jeunes lecteurs bénéficient à la fois d'une lecture amusante, mais aussi de quelques messages éducatifs leur permettant de se sensibiliser à la protection de la nature sous toutes ses formes. smile

Bref, voilà un vingt-et-unième tome qui procurera un bon moment de lecture à un lectorat de tous les âges, avec au menu, une bonne dose d'humour et d'aventure! wink

ok ok ½ /5

Liens vers les critiques des deux derniers tomes de la série Marsupilami:
arrow Marsupilami T.19 Magie blanche
arrow Marsupilami T.20 Viva Palombia !

Ainsi que vers celles visant quelques autres parutions récentes de Marsu Productions:
arrow Gaston T.50 1957-2007
arrow Natacha T.20 Atoll 66

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article