Critique 940 - Lune d'Argent sur Providence T.2 Dieu par la racine

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Éric Hérenguel
Dessinateur : Éric Hérenguel
Coloriste : Éric Hérenguel
Éditeur : Vents d'Ouest

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 04/2008
ISBN-10 : 2-7493-0348-6
ISBN-13 : 978-2-7493-0348-2
Nb Pages : 64
Prix de détail : 21.95$ (12.50€)

Genre : Western; Fantastique



Présentation de l'éditeur
Divine providence, les dispositions par lesquelles Dieu conduit sa création vers la perfection. Divine folie, quand la nuit à Providence des lycanthropes crachés des enfers étripent les bonnes gens, qui du coup s'organisent en milice afin de pendre un Indien, qu'ils estiment responsable de toutes ces diableries. La chasse à l'homme peut commencer car déjà le pasteur, dans le secret de son église, entame un terrible double jeu. La belle Cathy, toujours armée de son revolver à balles d'argent, continue à chercher un livre mystique, ultime ouvrage aux pouvoirs fabuleux qui pourrait être à l'origine de la folie satanique qui peu à peu s'étend sur la petite ville. Si vous vous perdez dans la forêt de Providence, bénissez le ciel d'être seule... sinon... fuyez ! Porté par un graphisme d'exception et un sens inné de la mise en scène, conclusion de cette série très inspirée des westerns en technicolor de la grande époque hollywoodienne, teintée d'une pincée de fantastique. Une merveille !

Il y a trois ans, alors que ce site en était encore à ses premiers balbutiements, paraissait la première partie de cette série fantastique d'Éric Hérenguel, prenant place dans un cadre western à la capitale de l'état du Rhode Island. Lors de son lancement, ce premier opus avait bénéficié de l'opération spéciale du Groupe Glénat, laquelle avait pour but de mettre à l'avant les nouveaux albums dans les bacs des nouveautés, emballés dans une pochette thématisée et hermétique. En plus d'offrir un petit cadeau en prime, en l'occurrence un superbe exlibris pour Les Enfants de l'abîme, l'éditeur prêchait alors la parole que l'acheteur serait le premier à mettre physiquement la main sur l'album lorsqu'il le retirerait de son enveloppe protectrice. hein

Tandis que cette opération a rapidement pris fin, et avec raison, après avoir protégé que trois ou quatre albums, elle a tout de même servi à focaliser l'attention sur le premier volet de Lune d'Argent sur Providence, et ainsi, permettre à un grand nombre de lecteurs de découvrir l'étendue du travail de maître présenté par l'artiste (une fois déballé, bien sur!). Aujourd'hui, après une attente de trois longues années, qui a incontestablement fait grandement travailler la patience des lecteurs du premier tome, la suite est enfin présentée, toujours aux éditions Vents d'Ouest! Cette fois-ci, aucune opération spéciale n'est au rendez-vous, et l'album se retrouve discrètement glissé parmi les autres nouveautés, on le sait, toujours plus nombreuses à chaque mois! shock

Enfin, cette fin de diptyque maintenant disponible, c'est l'occasion de reprendre la lecture de cette aventure fantastique mettant en vedette quelques personnages pour le moins hauts en couleurs! Réalisée avec tout autant de soin que la première partie, cette suite clôt de façon spectaculaire et divertissante l'histoire démarrée quelques années plus tôt. Bien que le premier chapitre ait été gracié d'une note parfaite sur ce site, et ce, pour une accumulation de divers facteurs, tous représentants du travail de qualité d'Éric Hérenguel, cette deuxième partie ne bénéficie malheureusement pas des éléments de surprise et de découverte qu'offraient l'opus précédent, et donc, ne peut mériter le même type d'honneur. Cependant, avec cette note d'excellence qui lui est aujourd'hui attribuée, la série se retrouve donc avec, en moyenne, une note "Indispensable"! wink

En bref, voilà donc une série incontournable, réalisée d'une main de maître par l'artiste Éric Hérenguel! À dévorer! thumbs

ok ok ok ok /5

Lien vers la critique du premier tome de la série Lune d'Argent sur Providence:
arrow Lune d'Argent sur Providence T.1 Les Enfants de l'abîme

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article