Critique 952 - Tribulations du Choucas (Les) T.2 La Brousse ou la vie

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Lax (Christian Lacroix)
Dessinateur : Lax
Coloriste : Lax
Éditeur : Dupuis
Collection : Repérages

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 06/2008
ISBN-10 : 2-8001-3923-4
ISBN-13 : 978-2-8001-3923-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (13.00€)

Genre : Polar



Présentation de l'éditeur
France, terre d'asile ? Quoi de plus naturel pour un volatile que de prendre régulièrement son envol. Après le Népal (Trekking payant), c'est au Mali que le Choucas vient poser ses pattes et sa valise. Notre détective au costard noir et à la chemise jaune est à la recherche du jeune Benoît, dont la fugue sur la terre de ses ancêtres inquiète beaucoup ses parents adoptifs français. Bon garçon, bon élève, apparemment pas concerné par la drogue, le jeune Franco-Africain a quitté Paris sans raisons apparentes. Quoique : il semblerait que peu de temps avant son départ, Benoît ait été victime de la part de la Police Nationale d'un contrôle au faciès particulièrement musclé...

Avec son air de ne pas y toucher, Lax prend depuis la naissance de son drôle d'oiseau un plaisir communicatif à fustiger la course à la modernité, le cynisme libéral et l'autoritarisme aveugle. Dans son dernier opus, "La brousse ou la vie", c'est au tour de la Police Nationale française (et partant, de celui qui la dirige) de trinquer. L'auteur, interpellé (c'est un euphémisme) par les contrôles au faciès dont sont victimes de plus en plus durement en France les hommes de couleur, a choisi de prendre papier, crayon et pinceaux pour nous alerter de la situation. Les Droits de l'Homme seraient-ils sur le point de se voir ôter leur carte de séjour dans le pays qui les a vus naître ?...


Après deux années de mutisme, le Choucas est enfin de retour pour mener sa huitième enquête! On le sait, cette nouvelle refonte de la série, dont La Brousse ou la vie est le deuxième volet, fait directement suite au premier service de six récits originalement parus de 2001 à 2005. Précédemment offerts en format régulier au prix habituel pour les albums de la collection Repérages, les albums de cette deuxième vague sont présentés dans le grand format similaire à celui des séries de la collection Empreinte(s), toujours chez le même éditeur. Pourquoi deux formats différents pour cette collection visant toujours le même type de public, soit celui des adolescents ainsi que des adultes? Le mystère demeure... On devrait peut-être mettre le Choucas sur coup?... wink

Toujours d'actualité en Europe, tout autant qu'en Amérique du Nord, le profilage ethnique et la ségrégation raciale font continuellement de gros dégâts auprès des communautés multiculturelles, et ce, de part et d'autre de l'océan. Il en découle naturellement, et bien malheureusement, de navrantes situations sanglantes, qui sont à leur tour, toujours bien au (mauvais) goût des reporters de télévision, lesquels adorent jouer la corde des sentiments et du sensationnalisme dans leurs présentations au J.T! Toujours est-il que pour cette nouvelle enquête du Choucas, le protagoniste se fait engager par les parents adoptifs d'un jeune homme d'origine africaine afin de retrouver ce dernier, manquant depuis quelques jours. Or, en même temps dans le quartier, des policiers s'en donnent à coeur joie dans la sélection de coupables désignés, préférablement auprès de ceux ayant la peau foncée... shock

Voyageant ainsi de la France au Mali, le lecteur suivra le Choucas et son ami Gabin dans une enquête qui, malgré son apparence de simplicité, permettra de s'ouvrir les yeux face aux nombreuses couches de la problématique visée. En bref, voilà un tome de Lax qui s'avère être autant instructif que divertissant! smile

ok ok ok /5

Liens vers les critiques du premier tome de la série Les Tribulations du Choucas:
arrow Tribulations du Choucas (Les) T.1 Trekking payant

Ainsi que vers celles concernant d'autres parutions signées Lax:
arrow Aigle sans orteils (L')
arrow Amère patrie T.1 Tome 1
arrow Choucas (Le) T.6 Le Choucas gagne à être connu

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article