Critique 953 - Adamson T.1 Opération Spitsberg

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Pierre Veys
Dessinateur : Carlos Puerta
Coloriste : Carlos Puerta
Lettrage : Philippe Marlu
Éditeur : Robert Laffont

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 03/2008
ISBN-10 : 2-221-10818-3
ISBN-13 : 978-2-221-10818-5
Nb Pages : 56
Prix de détail : 23.95$ (13.95€)

Genre : Thriller; Science-fiction



Présentation de l'éditeur
Londres, 1913. Henry Adamson est un aventurier de l'extrême. La quête perpétuelle du danger lui permet d'échapper à ses vieux démons. Mais à quel prix ?

Aujourd'hui, Henry Adamson se sent exclu de la société et pense qu'il n'aura plus l'opportunité de vivre une grande aventure... Alors qu'il s'apprête à mettre fin à ses jours, le gouvernement britannique lui propose de participer à une incroyable exploration, au large du Spitsberg, dans l'Antarctique. De retour chez lui pour préparer son départ, une surprise de taille l'attend : une bête terrifiante, aux allures d'insecte géant, se jette sur lui. Il parvient à lui échapper de peu. Cela ne peut être une simple coïncidence... Londres, Écosse, Orcades... Sur les pas du Norvégien Roald Amundsen, premier explorateur à avoir atteint le pôle Sud en 1911, Henry Adamson nous embarque, à l'aube de la Première Guerre mondiale, au coeur d'une fabuleuse et terrifiante expédition, dont nul n'est sûr de revenir vivant...


Récemment, il a été donné de profiter de quelques réalisations dans lesquelles certaines pages, sinon toutes, ont été scénarisées par Pierre Veys. Toutefois, contrairement au genre présenté dans cet album, les précédents auxquels a participé le scénariste figuraient plutôt dans le chapitre de l'humour, tandis qu'il contribuait d'un part, à la poursuite de la série Achille Talon avec Moski, et d'autre part, à la continuité des gags de Boule & Bill pour Laurent Verron. Cette fois-ci, cependant, il marque un grand changement, alors qu'il aborde le sujet délicat de la science-fiction, pour fournir à son collaborateur espagnol Carlos Puerta le premier volet d'une impressionnante nouvelle série! smile

De fait, Pierre Veys présente une nouvelle oeuvre à l'ambiance lourde située à Londres du début du siècle dernier, et mettant en vedette le protagoniste Henry Adamson, un aventurier qui, par ennui profond, s'apprête à mettre fin à ses jours. On peut croire que les deux agents du gouvernement britannique, de par leur proposition inopinée, viennent de lui sauver la vie! Assurément, l'idée même de participer à une exploration secrète dans l'Antarctique à tout pour raviver l'intérêt de l'aventurier. Cependant, quelque temps seulement après leur venue, Adamson reçoit une seconde visite inattendue, soit celle d'une créature géante ressemblant à un immense insecte, et tout à fait inconnue... shock

Après la lecture de cet album, on ne peut qu'être impatients de lire la suite du récit aux ambiances richement communiquées par le superbe dessin de Carlos Puerta. Alors que l'on pourrait être tentés de coter cet album en tant qu'incontournable pour la qualité d'ensemble de l'oeuvre, il serait franchement un peu trop hâtif de procéder ainsi. En effet, cette première partie ne fait que gratter la surface du récit, et l'histoire ne s'y trouve qu'à peine abordée. Toutefois, en tant que chapitre d'introduction, il ne serait pas hasardeux d'affirmer que cet album remporte la palme des tomes 1 de la cuvée 2008! thumbs

ok ok ok ok /5

Liens vers les critiques de deux autres tomes scénarisés par Pierre Veys:
arrow Boule & Bill T.HS S.O.S. Planète
arrow Boule & Bill T.31 Graine de Cocker

Publié dans Critiques

Commenter cet article

Naruto 29/08/2008 10:18

Génial ton résumé, ça donne vraiment envie de lire la bd.Aymeric.

Philippe Grenier 19/09/2008 03:22



Merci! :-)


J'espère que vous en apprécierez la lecture autant que moi! ;-)