Critique 10 - Abinagouesh T.1 Le Feu sacré

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Marc Tessier
Dessinateur : Alexandre Lafleur
Coloriste : Lorien Aureyre
Editeur : Delcourt
Collection : Terres de Légendes

Taille : Grand format
Dépot Légal : 07/2005
ISBN : 2-84789-212-5
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (12.50€)

Genre : Fantastique



Synopsis du site de Delcourt
Le jeune Abinagouesh a un don particulier pour percevoir le merveilleux des choses et des êtres. Il n'a qu'une aspiration : devenir un grand chaman. Durant la fête du Solstice, qui réunit toutes les tribus de la grande forêt, il est fasciné par Kalmar, chaman autant redouté que respecté. Ce dernier annonce au conseil des sages l'arrivée du Grand Mal.

Abinagouesh est le nom du personnage principal de cet album, soit un genre de jeune lutin ou elfe, si vous préférez, qui vit en milieu familial et qui aspire à devenir un grand chaman, admiré et respecté par les autres membres de son peuple. Au cours de l'album, il nous est permis d'apprécier le monde à la fois magique et mystérieux de la forêt qui sert de toile de fond aux aventures du jeunot.

Alexandre Lafleur, le dessinateur de ce premier tome de la série, nous offre un panorama resplendissant, des personnages et des créatures superbement dessinées et fortement inspirées des oeuvres de Brian Froud et Alan Lee, auteurs reconnus pour leurs livres sur les fées et les faerielands. Lorien, le coloriste, souligne et rehausse le travail médiculeux de Lafleur - dont l'encrage s'est effectué à l'aide de pointes 0.1 afin d'offrir un trait ultra-fin - en nous offrant une palette de couleurs très vives et lumineuses, ce qui complète en tous points le côté occulte et mystérieux des forêts profondes et encore vierges des influences de l'Homme.

En résumé, l'aspect graphique de cet album est excellent. Toutefois, il est triste de constater que le scénario n'offre pas le niveau de maturité auquel on pourrait s'attendre de l'auteur, d'autant plus que l'album est présenté dans la collection "Terre de Légendes", collection qui depuis plusieurs années nous offre une sélection d'albums ayant un traitement beaucoup plus adulte que celui-ci. Espèrons que les auteurs sauront se reprendre pour la suite des aventures d'Abinagouesh, en offrant encore une fois un rendu tout aussi féérique que dans ce premier tome, mais en solidifiant la trame du scénario et des textes.

ok no /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article