Critique 126 - Cyberforce (Vol.2) #1 Rising From the Ashes

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Ron Marz
Dessinateur : Patrick Lee & Alex Milne
Encreur : Eric Sander & Rob Armstrong
Coloriste : Matt Moylan & Dream Engine Colors
Couverture : David Finch, Danny Miki & Frank G. D'Armata
Editeur : Top Cow

Taille : Format comic US normal
Dépot Légal : 04/2006
ISBN : <Aucun>
Nb Pages : 32
Prix de détail : 4.60$ (2.99USD)

Synopsis du site de Top Cow
The time is right... Top Cow steps boldly into its future by returning to its roots! The book that started it all finally makes its long-awaited comeback, as Cyberforce is born anew with a revamped, restyled take! As Cyberforce relaunches, the team is no more, and Ripclaw has become an evil, twisted reflection of himself. Only Velocity, Cyblade and Ballistic can hope to stop Ripclaw, as they lure him into a final, bloody confrontation with a shocking outcome! Meanwhile, an alien menace sets its sights on Earth...

Reprenant à la suite du One-Shot au grand succès de l'été dernier intitulé simplement JLA/Cyberforce, où les héros du Justice League America des mondes de DC Comics ont partagé la vedette avec l'équipe des cyber-héros des Cyberforce de la bannière Top Cow Productions, le premier numéro de la reprise des Cyberforce permet aux amateurs de la série créée par Marc Silvestri en 1992 de renouer avec Velocity, Cyblade et Ballistic, seules rescapées des altercations qui se sont déroulées à Budapest.

Orinallement couçue comme une mini-série de cinq numéros, cette série avait eu un succès si grand qu'un an après, les auteurs Eric et Marc sont revenus avec le début d'une série mensuelle, cette fois-ci, qui dura près de quatre ans et qui a vu débouler une palette de dessinateurs remarquables et aujourd'hui reconnus parmi les meilleurs dans leur genre. Ils sont Marc Silvestri, évidemment, David Finch (#15-31) ainsi que quelques autres artistes invités dont Todd McFarlane (#8 de octobre 1994).

Cette nouvelle parution bénéficie du talent de Ron Marz, auteur de plusieurs épisodes de Witchblade, en tant que scénariste, avec Pat Lee au dessin qui semble encore se faire la main avec les personnages. C'est un début qui n'est pas tout à fait fracassant, mais qui attise toutefois l'intérêt pour la série et qui laisse en suspens la question à propos du clône de Ripclaw aux tendances meurtrières.

Voici la liste des différentes couvertures de ce comic:
arrow Couverture A de Patrick Lee & Eric Sander, ratio de livraison 1:3
arrow Couverture B de Marc Silvestri, Joe Weems V & Steve Firchow, ratio de livraison 1:3
arrow Couverture C de David Finch, Danny Miki & Frank G. D'Armata, ratio de livraison 1:3
arrow Couverture D de Patrick Lee, version noir et blanc de la couverture A, ratio de livraison 1:10
arrow Couverture E de Marc Silvestri, Joe Weems V & Steve Firchow, édition exclusive de Top Cow pour le Wizard World Los Angeles
arrow Couverture F de Marc Silvestri, Joe Weems V & Steve Firchow, édition exclusive offerte aux détenteurs de billets pré-payés du Wizard World Los Angeles, limité à 500 exemplaires.
arrow Couverture G de Marc Silvestri, version crayonnée de la couverture F, édition exclusive offerte aux détenteurs de billets VIP pré-payés du Wizard World Los Angeles, limité à un nombre imprécis d'exemplaires.

ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article