Critique 30 - Druides (Les) T.1 Le Mystère des Oghams

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean-Luc Istin & Thierry Jigourel
Dessinateur : Jacques Lamontagne
Coloriste : Jacques Lamontagne
Éditeur : Soleil
Collection : Celtic

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 10/2005
ISBN : 2-84946-297-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (12.90€)

Genre : Polar/Thriller; Historique; Médiéval



Synopsis du site de Soleil
Ve siècle. Le monde change, un conflit vient de commencer : le Christianisme s'oppose à l'ancienne religion. Druides et moines se livrent une guerre, dans l'ombre.
Tandis que les Bretons descendent peupler le promontoire rocheux de l'Armorique, Gwenc'hlan, le dernier druide de cette région, et Taran, son apprenti, tentent de déjouer les pièges tendus par leurs adversaires fanatiques. L'aide de La Morrigane, une femme de l'Autre Monde, sera précieuse...
Entre les vestiges d'anciens cultes néolithiques, une menace sourde s'élève...


Que dire de cette introduction à ce qui s'annonce être une fresque historique relatant une période où le niveau d'adoration des cultes druidiques perdent rapidement du terrain au profit d'une crainte grandissante liée aux croyances des dogmes d'une "nouvelle" religion punitive et répressive: le Christianisme! Dans ce monde de personnages aux croyances obtues, toutefois, un protagoniste exceptionnel fait surface parmi tous les moines et frères de ce nouvel ordre religieux. En effet, l'un d'entre-eux a une amitié inébranlable pour l'un des derniers druides de cette ère: Gwenc'hlan. C'est au nom de cette amitié, ainsi qu'au nom des derniers de sa religion en perte de force que Gwenc'hlan et son apprenti Taran se lancent dans une enquête afin de découvrir les auteurs de meurtes en série horribles en Armorique.

Dans cette aventure, les personnages sont très loin des représentations amusantes de Goscinny/Uderzo par leur Panoramix et autres druides marrants, ainsi que de la vision de Walt Disney de Merlin l'enchanteur. Nous avons plutôt droit à une représentation de l'époque, des mythes et des rites tels que les aurait décrits Marion Zimmer Bradley.

Jacques Lamontagne, dessinateur au niveau de travaux publicitaires depuis plusieurs années, en choissisant de remplir "ce manque dans sa vie de créateur artistique" - pour reprendre les paroles qu'il a dites avec un sourire en coin -, a servi une oeuvre d'une qualité remarquable, tant au niveau du dessin lui-même que par le choix et l'application des couleurs. Les cases qu'il a dessinées regorgent d'ambiance et les quelques scènes de l'île d'Avalon, aujourd'hui perdue à jamais dans les brumes, laissent à espérer qu'un retour de Morrigane ne se fera pas trop tarder afin de pouvoir découvrir les images, encore secrètes, enfouies dans l'esprit créateur de Jacques.

Dans cette équipe d'auteurs qui nous offriront un cycle d'aventures d'au moins trois tomes, un duo de scénaristes composé de Jean-Luc Istin, auteur entre-autres des séries Merlin, Arthur Pendragon et du premier tome récent de Le Sang du Dragon ainsi que Thierry Jogourel appuient le travail de Jacques Lamontagne en lui offrant comme trame de fond un scénario solide et captivant qui saura plaire à une vaste gamme de lecteurs.

En résumé, un effort éminent de la part d'un nouveau-venu, québécois de surcroît, dans le monde de la bande dessinée franco-belge qui constituera sans aucun doute l'un des succès Soleil de l'année! À lire absolument!

ok ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Philippe 03/06/2006 23:58

BD agréable à lire. Très beaux dessins mais on voit qu'ils sont retouchés par info.Le contexte est bien introduit et on voit qu'il y a eu une recherche derrière. Cela change un peu de toutes les BD 'fantastiques' que je lis facilement.Pour le scénario, j'ai beaucoup de difficulté de juger sur un seul volume.L'intrigue me semble intéressante et prenante mais je me ferai certainement une meilleure idée avec la lecture du 2è volume plus tard dans l'année.