Critique 50 - Largo Winch T.13 Le Prix de l'Argent et T.14 La Loi du dollar

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jean Van Hamme
Dessinateur : Philippe Francq
Coloriste : Marie-Paule Alluard
Éditeur : Dupuis
Collection : Repérages

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 06/2004
ISBN : 2-8001-3387-2
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Polar/Thriller



Synopsis du site de Dupuis
Largo Winch est l'invité de la célèbre émission télévisée "Le Prix de l'argent". Les journalistes l'interrogent sur la mondialisation, les rachats et autres fusions d'entreprises. Après des considérations générales, ils en viennent à un cas précis : Speed One, racheté depuis peu par le Groupe W, vient d'annoncer le licenciement de deux mille cinq cents travailleurs. Surpris d'être entraîné sur ce terrain, Largo marque le coup. L'un des journalistes fait alors entrer sur le plateau Dennis Tarrant, le directeur de l'un des quatre sites de production de Speed One. Et c'est le drame. En direct, devant des millions de téléspectateurs, Tarrant se loge une balle dans la tête. Largo est aussitôt accusé d'être le responsable de la mort du désespéré par une partie de la presse comme de l'opinion. Et par June, la fille de Tarrant. Pour le bel aventurier milliardaire, les (gros) ennuis ne font que commencer...

Scénariste : Jean Van Hamme
Dessinateur : Philippe Francq
Coloriste : Marie-Paule Alluard
Éditeur : Dupuis
Collection : Repérages

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 11/2005
ISBN : 2-8001-3536-0
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Polar/Thriller



Synopsis du site de Dupuis
Speed One, une société américaine d'équipement sportif détenue majoritairement par le Groupe W, a dû délocaliser quatre sites de production pour enrayer la chute du cours de ses actions en bourse. Si le bilan financier est remarquable, le bilan humain est lourd : deux mille cinq cents travailleurs licenciés, un directeur mettant fin à ses jours et une comptable assassinée...

Pour la presse, pour l'opinion publique et bien sûr pour la justice, le responsable (le coupable ?) est tout désigné : Largo Winch ! Ce raccourci, dans lequel s'engouffre bille en tête Nigel Knox, un avocat réputé pour la défense des plus démunis, devrait logiquement conduire le jeune milliardaire devant un juge et le contraindre à tout le moins à payer de lourdes indemnités.

Mais Largo Winch n'est pas homme à se laisser faire. Traqué par les forces de l'ordre, il entend bien mener sa propre enquête et démêler l'écheveau tissé par ceux à qui profite vraiment le crime. Une partie de poker a commencé. Si Largo veut y participer, il doit s'en procurer des cartes. S'il veut la gagner, il doit sortir un carré d'as...


Après une attente de près de trois ans et demie depuis la fin de leur dernier cycle d'aventures financières, Jean Van Hamme et Philippe Francq nous offrent enfin le retour de Largo Winch dans la deuxième partie de ce diptyque où, comme toujours, les magouilles de ressources pécuniaires constituent la couche de fond des entreprises hasardeuses desquelles le héros milliardaire doit tenter d'en sortir vivant.

Un fait particulier de ces deux excellentes bandes dessinées est qu'on y apprend finalement une page de l'histoire d'un des personnages qui suit Largo depuis le début. En effet, l'origine de Freddy et de sa balafre faciale a droit à un traitement spécial de 7 ou 8 planches réparties entre les deux albums. De plus, a lieu l'introduction d'un nouveau personnage de soutien haut en couleurs qui saura, sans aucun doute, apporter du piment dans les prochaines aventures de notre héros!

En bref, une nouvelle histoire intrigante et entraînante, écrite par une main de maître, dessinée tout aussi remarquablement et mise en couleurs avec goût (par Marie-Paule Alluard), qui permet un très bon moment de lecture. Une série incontournable de la bande dessinée de la collection haut de gamme Repérages de chez Dupuis.

ok ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article