Critique 964 - Wild River T.1 Le Raid

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Roger Seiter
Dessinateur : Vincent Wagner
Coloriste : Vincent Wagner
Éditeur : Casterman
Collection : Ligne d'Horizon

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 03/2008
ISBN-10 : 2-203-00774-5
ISBN-13 : 978-2-203-00774-1
Nb Pages : 48
Prix de détail : 22.95$ (11.50€)

Genre : Aventure



Présentation de l'éditeur
1810, Missouri. Robert Frazer s'est installé avec sa famille en pleine nature pour exploiter une ferme. En son absence, un groupe d'indiens Crows attaque la propriété, massacre ses défenseurs et kidnappe Elisabeth, la femme de Frazer, et son jeune fils Joshua. Robert et son frère, accompagnés de quelques trappeurs, se lancent à la poursuite des ravisseurs.

Après avoir proposé une histoire de type polar dans laquelle une jeune mariée menait une enquête afin de disculper son mari d'une vielle histoire de crime, les auteurs Roger Seiter et Vincent Wagner reviennent à la charge avec la première partie d'un nouveau récit se déroulant en terres amérindiennes au début du XIXe siècle. Les milieux nobles de Mysteries laissent donc place à Robert Fraser et sa famille, lesquels se sont installés au bord de l'Osage River, loin des milieux urbains de l'état du Missouri, afin d'y exploiter tranquillement une ferme. Or, non loin de là, un mouvement de révolte, mené par Técumseh et son frère Tenskwatawa contre l'arrivée massive des blancs, pousse les amérindiens à la révolte. Nul pionnier n'est donc plus en sécurité sur ces terres devenues hostiles... scared

Dès les premières pages lues, le lecteur se retrouve plongé dans cette atmosphère de colonisation bien connue du Midwest états-unien. On y rencontre d'abord le protagoniste Robert Frazer, un ancien soldat de l'armée américaine parti accueillir son frère Saint Charles, puis sa femme et son jeune fils alors qu'ils accueillent à leur tour l'un de leurs amis dans leur modeste demeure. Rapidement, toutefois, la direction du récit change alors qu'une bande de Crows attaquent la ferme et enlèvent Elizabeth et Joshua. Une chasse-poursuite s'ensuit lors de laquelle les auteurs vont inviter leurs lecteurs à voyager aux abords du Missouri... shock

Tandis qu'une incontournable sensation de déjà vu se dégage de cet album, il n'en demeure pas moins que ce volet d'inauguration de la nouvelle série Wild River offre un certain charme, et ainsi, ne s'en trouve pas pour autant mauvais. De fait, de par sa construction de récit très classique, ce tome procure un moment de divertissement bien apprécié, alors qu'il rappelle incontestablement ces films de Cowboys & Indians souvent vus à la télévision. Les amateurs de Buddy Longway retrouveront certaines similarités avec le monde créé par Derib, tout en appréciant la tonification du sujet, notamment en ce qui concerne le comportement général des colons et des guerriers Crows. wink

ok ok ok /5

Liens vers les critiques de tomes de la précédente série de Roger Seiter et Vincent Wagner:
arrow Mysteries T.1 Seule contre la loi - Première partie
arrow Mysteries T.2 Seule contre la loi - Seconde partie

Ainsi que vers celles d'une autre série scénarisée par Roger Seiter:
arrow H.M.S. (His Majesty's Ship) T.1 Les Naufragés de la Miranda
arrow H.M.S. (His Majesty's Ship) T.2 Capturez la Danaë !
arrow H.M.S. (His Majesty's Ship) T.3 La Morsure du serpent

Publié dans Critiques

Commenter cet article

goegel 23/09/2008 18:39

climax de chez dargaud.. c est long ennuyeux le t1 page 6 flasch back..le t2 page 6 idem  etc..pas ou peu d action bref on peut faire un tome au lieu de deux...esperons que les suivants seront plus motivant a suivre