Critique 965 - UnderSkin T.2 Cybersoul

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Andrea Iovinelli
Dessinateur : Massimo Dall'Oglio
Coloriste : <Aucun> - Noir & Blanc
Traduction : N'Dish
Éditeur : Les Humanoïdes Associés
Collection : Shogun

Taille : Format A5, couverture souple
Dépôt Légal : 10/2007
ISBN-10 : 2-7316-2098-6
ISBN-13 : 978-2-7316-2098-6
Nb Pages : 144
Prix de détail : 14.95$ (8.40€)

Genre : Science-Fiction



Présentation de l'éditeur
Eidos, la cité-état d'un milliard d'habitants, semble être tout ce que l'humanité a toujours rêvé. Les robots aident les humains dans leur vie de tous les jours, s'occupant des tâches ménagères et servant leurs maîtres quoiqu'il arrive. Mais derrière cette vitrine de ville idéale, se cache une vérité bien plus obscure, faite de violence et de corruption. Eidos est dirigée dans l'ombre par de puissantes Geld, des corporations qui contrôlent la politique et l'économie de la mégalopole. La Geld des immortels, la plus influente d'entre elles, a donné naissance à une religion qui considère l'immortalité comme une évolution logique de l'humanité. Et désormais, ses membres sont prêts à tout mettre en oeuvre pour rendre ce rêve bien réel...

Une vague de meurtre sans précèdent choque la population d'Eidos. L'inspecteur Sam Baron est chargé de l'enquête et va être amené à rencontrer Vanessa Key, une jeune avocate qui a découvert une vérité inquiétante à son sujet : c'est un robot... Comme semble l'être toutes les personnes récemment assassinées !


Après avoir offert un premier chapitre des plus étonnants, les auteurs Andrea Iovinelli et Massimo Dall'Oglio reviennent à la charge avec un second opus dans lequel ils poursuivent leur récit d'anticipation. À titre de nouveauté pour ce nouveau volet, ils relèguent au second plan le destin de leur protagoniste Vanessa Key, une jeune avocate qui a récemment découvert que son corps avait été remplacé par celui d'un androïde, afin de se concentrer sur l'arrière-scène et de porter une attention plus particulière à la Geld des immortels ainsi que leur principal opposant. wink

Tandis que la première partie de cette histoire, qui ne peut que susciter de l'inquiétude auprès des lecteurs, présentait un concept frais et nouveau, ce second volet ramène le lecteur dans un univers mieux connu, alors que le récit bifurque des sujets liés à la surprise et le questionnement afin de s'orienter vers une quête pour le démantèlement d'une société secrète cachée derrière une incommensurable fortune. Sans oublier, bien sûr, le destin de Vanessa Key, laquelle pourrait ultimement jouer un rôle clé dans la réussite du plan de dissolution de la Geld des immortels mis en place par le professeur Nakamura, les auteurs proposent ainsi dans Cybersoul une succession de scènes riches en action, mais malheureusement moins captivantes que celles de la première partie. frown

Enfin, ne désespérons pas, si cette série figure toujours dans les plans de publication des Humanoïdes Associés, malgré leur état actuel de difficulté financière, il est fort à douter que le prochain épisode permettra, tout comme celui-ci, une lecture divertissante pour quiconque préfèrerait lire des mangas dans le sens de lecture occidental! wink

ok ok ½ /5

Lien vers la critique du premier tome de la série UnderSkin:
arrow UnderSkin T.1 Heaven City

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article