Critique 160 - Pandora Box T.8 L'Espérance

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Alcante (Didier Swysen)
Dessinateur : Didier Pagot
Coloriste : Christophe Araldi & Xavier
Editeur : Dupuis
Collection : Empreinte(s)

Taille : Grand format
Dépot Légal : 03/2006
ISBN : 2-8001-3748-7
Nb Pages : 56
Prix de détail : 21.95$ (13.00€)



Synopsis du site de Dupuis
Catastrophe naturelle et tempête médiatique
Dans ce dernier tome, Adam Stream, le premier clone humain, va se battre contre une vie toute tracée. Alors que les éléments se déchaînent, menaçant d'engloutir le village où habitent ses parents, Adam va devoir affronter une tout autre tempête, médiatique celle-là : un journaliste est sur le point de révéler le secret de ses origines.

Alcante conclut avec cet album son étonnante fresque des temps modernes, " Pandora Box ". Ses scénarios sont si bien documentés qu'ils étaient souvent prophétiques à l'heure où il les écrivit. L'idée initiale de "L'Espérance" était une gigantesque vague qui s'abattait sur la côte des Etats-Unis... On a vu aussi dans la presse, dans l'année qui s'est écoulée, des faits venus confirmer les hypothèses émises par Alcante (comme sur le clonage ou la vache folle).

Vous ne retrouverez pas dans ce huitième tome tous les personnages des albums précédents. Il conclut l'histoire initiée dans le tome 1 (celle du bébé clone) et propose une réponse à la question de chacun des "Pandora Box" : l'homme est-il capable de prendre en main son destin ?


Après la présentation des sept premiers tomes de la série sous forme de roman graphiques, chacun inspiré d'un des sept péchés capitaux, et dans lesquels quelques-uns des personnages se sont parfois retrouvés dans plus d'un album, Didier Swysen clôt la série sur une note positive, soit l'espoir, tout en offrant une suite au premier de ces albums, celui intitulé L'Orgueil.

Pour la cause, c'est Didier Pagot qui reprend l'histoire vingt ans après la fin du premier tome, alors que le jeune bébé est maintenant à l'âge adulte, toujours ignorant de sa réelle identité. Mais, pas pour longtemps, car un journaliste en quête de l'histoire du siècle jettera le jeune homme dans les eaux troubles, et deux fois plutôt qu'une! En effet, en plus de devoir faire face à l'incroyable secret qu'il se fera dévoiler, Adam devra lutter contre les intempéries et les inondations qui détruisent petit à petit le village de ses parents!

En bref, ce huitième tome est une digne conclusion aux sept premières parties, et de plus, il permet aux acquéreurs de bénéficier d'une offre de retour de 2€ par album de la série achetée entre le 8 mars et le 30 septembre 2006. Pour plus de détails au sujet de cette offre ainsi que d'autres goodies, rendez-vous sur www.pandorabox.dupuis.com

ok ok ok /5

arrow Lien vers la critique du septième tome: Pandora Box T.7 La Colère

Publié dans Critiques

Commenter cet article