Critique 165 - Sourire du Clown (Le) T.1 Premier Tome

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Luc Brunschwig
Dessinateur : Laurent Hirn
Coloriste : Laurent Hirn
Editeur : Futuropolis

Taille : Grand format
Dépot Légal : 11/2005
ISBN : 2-7548-0002-6
Nb Pages : 64
Prix de détail : 23.50$ (13.50€)



Synopsis du site de Futuropolis
C'était une véritable poudrière, une bombe à retardement. Il manquait juste le pyromane pour faire sauter tout celà. Un briquet en plastique suffirait...

Après avoir auparavant fait équipe pour la réalisation de l'excellente série Le Pouvoir des innocents parue chez Delcourt, les auteurs Luc Brunschwig et Laurent Hirn se retrouvent pour offrir à leurs lecteurs le premier tome de la nouvelle série dramatique Le Sourire du Clown.

Pour cet album, un premier coup d'oeil, qui se veut initialement de courte durée pour regarder rapidement le contenu, se transforme presque automatiquement en observation approfondie des planches finement dessinées par Laurent Hirn, puis magnifiquement rehaussées par la mise en couleurs inspirée du dessinateur. Et c'est ainsi que le lecteur se fait capturer par ces planches réalisées avec brio et devient témoin de l'histoire de Djin, un jeune garçon de la cité Les Hauts Vents, dont la vie est changée pour toujours, suite à un triste malentendu le jour du 5 juillet 1994. S'ensuit un bon dans le futur de quelques années, et c'est toujours le même Djin blond qui est présenté à la suite de l'histoire, toutefois, le sourire qu'il arbore sur son visage n'est plus celui du bonheur dû à l'insouciance de la jeunesse, mais celui inversé de la tristesse, représentatif de la réalité de la vie dans la cité: c'est le sourire du clown.

En bref, un premier album où la beauté des planches offre un contraste marqué avec la dureté du sujet, et où le lecteur se sentira captivé par l'histoire pour n'en ressortir qu'à la 64e et dernière page!

ok ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article