Critique 174 - Bob Morane T.42 La Guerre du Pacifique n'aura pas lieu - Tome 1

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Henri Vernes
Dessinateur : Felicisimo Coria
Coloriste : Felicisimo Coria
Editeur : Le Lombard

Taille : Format normal
Dépot Légal : 04/2006
ISBN : 2-80362-164-9
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)



Synopsis du site de Le Lombard
Partie 1 - Et si le monde avait le droit à une deuxième chance ? Bob Morane a-t-il le droit moral de la lui accorder ?

Convaincus que si la guerre du Pacifique n'avait pas eu lieu, le reste du monde eût connu moins de tensions politiques, règnes mafieux et autres trafics de drogue, la Patrouille du Temps a dépêché Bob Morane à Nankin, en 1937, en pleine invasion japonaise. La journaliste Sophia Paramount, quant à elle, est envoyée à Pearl Harbour, la veille de la célèbre attaque. Nos deux héros ont une mission : empêcher le conflit par tous les moyens ! Mais l'Histoire et le Temps se laisseront-ils manipuler aussi facilement... ?


Suivant toujours un cycle de parution régulier depuis la première adaptation de 1959, voici le quarante-deuxième tome de l'actuelle collection des aventures de Bob Morane, qui comprend plus de la moitié des histoires adaptées en bandes dessinées du protagoniste. En effet, il a été réalisé à ce jour plus de 70 aventures qui ont été dessinées depuis les 45 dernières années par plusieurs artistes connus, avec Dino Attanasio pour les premières, suivi de Gérald Forton, le petit-fils de Louis Forton, l'auteur des Pieds Nickelés, puis William Van Cutsen, plus connu sous le pseudonyme Vance, avant de passer à l'artiste Felicisimo Coria qui assure, jusqu'à ce jour, les albums de la série. wink

Dans ce nouvel album, le 34e de Coria, le héros légendaire Bob Morane se fait projeter soixante-dix années dans le passé afin d'être témoin des massacres de Nankin où 300 000 chinois ont été assassinés par les forces nipponnes. Avec un style de dessin réaliste à l'allure classique de années 1970-80, le lecteur ayant profité des parutions du journal Tintin de cette époque effectue lui aussi un retour en arrière alors qu'il parcourt les planches de la première partie de ce diptyque. winkthumb Ainsi, selon un scénario de Henri Vernes, il est possible de profiter d'un titre qui offre un contraste marqué avec les autres parutions récentes tout en prenant un bon bain de nostalgie!

En résumé, cette nouvelle aventure graphique du héros principal de près de 200 romans, plaira sans aucun doute aux amateurs de la série, ainsi qu'aux lecteurs nostalgiques du journal Tintin!

ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article