Critique 194 - Shrugged #0 Little Cement Shoes

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Michael Turner & Frank Mastromauro
Dessinateur : Micah Gunnell
Encreur : Jason Gorder & Don Ho
Coloriste : Beth Sotelo
Lettrage : Dreamer Design
Couverture : Micah Gunnell, Jason Gorder & Beth Sotelo
Editeur : Aspen Comics MLT

Taille : Format US normal
Dépot Légal : 06/2006
ISBN : <Aucun>
Nb Pages : 24
Prix de détail : 3.50$ (2.50USD)

Genre : Fantastique

Synopsis du site de Aspen
Hilarity ensues with the debut of the What If Mafia! If you've ever decided to listen to that little voice inside your head, with the What If Mafia around, now is not the time! However, all isn't fun and games in Theo's neck of the woods, as someone, or something conspires against him. If the old adage that goes "what you don't know doesn't hurt you," then unfortunately for Theo, this unknown could be downright deadly! From Michael Turner, the same creative mind that brought you Fathom and Soulfire, comes this brand new 12 page zero issue of Shrugged. Loaded with tons of additional sketches and an exclusive sneak peek at Shurgged #1.

Après avoir réalisé la mini-série de 6 épisodes de Soulfire: Dying of the Light (#0 à 5), voilà que le jeune dessinateur Micah Gunnell se fait offrir l'opportunité de réaliser la toute nouvelle série scénarisée par Michael Turner. Cette nouvelle série, qui a officiellement démarré dans le numéro Shrugged: Beginnings paru le mois dernier, fait état des forces du bien et du mal qui composent la conscience des gens. Pour le protagoniste Theodore, sa force d'influence positive est représentée par Angelia (ou Ange pour les intimes), une Elysienne désirant lui apporter une fondation de bonté. Et, tel le Ying et le Yang, l'homologue Nefarien de Ange nommé Dev est aussi présent dans la conscience de Theo, lui suggérant des approches plus douteuses.

Ainsi, avec un style de dessin qui se raffermit de plus en plus, Micah Gunnell invite les lecteurs dans ce nouvel épisode qui prend place 17 ans après le numéro Beginnings, et qui présente pour la première fois la bande hilarante des What If Mafia, aussi présents dans l'esprit de Theo et qui se querellent toujours entre eux, générant ainsi des moments de distraction chez le jeune adolescent. De plus, les auteurs complètent la mise en scène avec la présentation de Ember Silva, la Elysienne déchue qui semble préparer une action malintentionnée envers Theo. evilgrin

En résumé, cet épisode #0, qui se veut une introduction des personnages et une mise en scène de l'histoire, demande une lecture préalable de l'épisode Beginnnings pour bien comprendre les rôles joués par tous les protagonistes, et réussit fort bien à implanter chez le lecteur un niveau de curiosité l'invitant à poursuivre la série dans le numéro 1 prévu pour la fin juin 2006. wink

ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article