Critique 200 - Buddy Longway T.20 La Source

Publié le par Philippe Grenier

groupwave   200ème Critique BD!   groupwave

Scénariste : Derib (Claude de Ribaupierre)
Dessinateur : Derib
Coloriste : Derib
Editeur : Le Lombard

Taille : Format normal
Dépot Légal : 05/2006
ISBN : 2-80362-209-2
Nb Pages : 56
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Western



Synopsis du site de Le Lombard
Pour leur dernière aventure, Buddy Longway et sa femme Chinook remontent les flots de la mémoire. Les saisons passent mais les souvenirs demeurent... Remis de ses blessures physiques et morales, le trappeur comprend qu'il est l'heure de retourner dans les terres du Nord, là où tout a commencé. Leur fils Jérémie repose à présent avec les esprits et leur fille Kathleen entame une nouvelle existence au bras de son amour. Abandonnant la réserve indienne aux bons soins de leurs amis Gregorz et Mariska, Buddy et Chinook entament leur dernier périple.

Plus de deux décennies plus tard, les paysages ont parfois bien changé, mais certains hommes restent les mêmes : Slim le Borgne, par exemple, n'a pas renoncé à son duel avec la femelle grizzly qui hante «ses» collines. Et, à peine remis de la perte de Jérémie, Buddy et Chinook devront de nouveau escorter un proche vers son dernier voyage... C'est que les fantômes du passé jalonnent le parcours, et il est parfois bien difficile de leur échapper. Le grand Ouest est rude avec ses enfants, et Buddy devra, une dernière fois, payer le tribut de sa quête de quiétude...

Derib signe ici un somptueux épilogue qui rend toute justice à ce «western» atypique.


Rien de mieux pour faire la fête et de célébrer la mise en ligne de cette 200e critique que de partager cet événement avec la parution du 20e et dernier tome des aventures de Buddy Longway. Ainsi, en parallèle avec son 40e anniversaire de carrière, Derib décide de mettre fin à sa saga indienne, qui avait été démarrée plus de 30 ans auparavant, avec la publication de 16 planches d'une histoire intitulée Première chasse dans le seizième numéro de Tintin Sélection de 1972. Depuis, cette famille métissée a connu de nombreuses expériences de vie, et forgé des amitiés inébranlables autant avec des membres de certaines tribus amérindiennes que des «blancs» trappeurs, militaires et nouveaux immigrants.

Dans cette ultime aventure, Buddy Longway et Chinook retrouvent de vieilles connaissances alors qu'ils décident de quitter la réserve indienne pour retourner à leur première demeure dans les terres du Nord, un endroit où ils connurent leurs moments les plus heureux. C'est ainsi, en explorant les anciennes actions du protagoniste, que Derib choisit de guider son héros et sa compagne là où tout à commencé afin de boucler le récit de leur vie. Toujours selon le style de découpage auquel il avait habitué ses lecteurs avec ses deniers albums, l'auteur livre un tome qui est découpé en deux parties. La première, réalisée de façon traditionnelle, consiste en l'aventure elle-même, puis, celle-ci est suivie d'un épilogue qui a été mis en couleurs directement sur les crayonnés, parfaitement en harmonie avec la présentation des événements par Kathleen selon un mode de voix Off. Avec des planches dans lesquelles le lecteur peut presque sentir l'odeur de la forêt et les vents des grands espaces, Derib laisse planer dès le début de l'album que la fin est proche, et illustre un récit où plusieurs personnages des albums précédents font un retour, apportant du même coup une conclusion à leurs histoires individuelles.

En résumé, cet album n'est pas un tome incontournable, toutefois il a l'avantage de terminer de façon tout à fait convenable le long cycle d'aventures du protagoniste, tout en laissant la porte ouverte à l'auteur - ou à sa relève - pour continuer le récit en consacrant désormais l'attention sur l'évolution de Kathleen. Il est donc à lire pour tous les amateurs de la série. smile

ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article

Nestor DANTARES 01/11/2007 10:52

Heureuse ou triste fin? A chacun des lecteurs d'interpreter ce dernier tome qui révèle, une fois de plus, le talent de son auteur.