Critique 203 - Essuie-glaces (Les)

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Edmond Baudoin
Dessinateur : Edmond Baudoin
Coloriste : Edmond Baudoin
Editeur : Dupuis
Collection : Aire Libre

Taille : Format normal
Dépot Légal : 05/2006
ISBN : 2-8001-3822-X
Nb Pages : 56
Prix de détail : 21.95$ (13.50€)

Genre : Chroniques



Synopsis du site de Dupuis
Voyage au coeur du Québec
C'est à un voyage, où s'entremêlent l'intime et le monde, que nous convie Edmond Baudoin. Voyage au coeur du Québec, où trois ans durant il fut professeur de dessin à l'université de Hull, près d'Ottawa. Voyage avec ses amis : Guy, ancien prêtre-ouvrier et poète, Violette, mystérieuse et belle femme psy. Voyage avec Laurence, " qui écrit, danse et aime la vie, très fort ".

Voyage dans l'amour et l'amitié, voyage de souvenirs et d'histoires étranges, croisière d'adieu au pays des oiseaux, du vent qui souffle fort, des Acadiens et des Mic-Macs...


Au sein de la collection Aire Libre de chez Dupuis, il est fréquent de tomber sur des oeuvres très personnelles, dans lesquelles les auteurs laissent aller leur inspiration créatrice vers de nouveaux horizons. Parfois, le résultat obtenu grâce à des explorations de style, de méthode de mise en couleurs, ou simplement de changement dans l'approche générale, donne de résultats superbes et d'une richesse inégalée. Toutefois, cette forme de réussite n'est malheureusement pas à la portée de toutes les réalisations, et quelques échecs sombrent dans l'oubli peu de temps après leur publication.

Malgré le thème intéressant du carnet de voyages dans la belle province du Québec, il est navrant de constater que cet album réalisé par Edmond Baudoin se retrouve dans la deuxième catégorie. Doté d'une couverture des plus intéressantes, construite à partir de la première case de la troisième planche, et d'une curieuse mise en scène qui se prolonge sur les 7 à 8 premières pages, cet album fait rapidement sentir à son lecteur qu'il a été construit afin de faire plaisir aux amis de l'auteur, et une sensation de détachement et de désintéressement s'en suit inévitablement. De plus, l'auteur ayant été professeur de dessin, il est normal de s'attendre à ce qu'un artiste se permettant d'enseigner et de juger le travail d'autrui, ait cherché à s'appliquer graphiquement, malheureusement, il est loin d'en être le cas.

En bref, dénudée d'intérêt, cette bande dessinée réalisée maladroitement ne conviendra ni aux amateurs de belles oeuvres graphiques, ni aux lecteurs attirés par des histoires prenantes. no

½ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article