Critique 244 - Royaumes Engloutis (Les) T.1 Les Fils de la marée

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Roke
Dessinateur : Elias Sanchez
Coloriste : Olivia
Traduction : Hélène Remaud
Éditeur : Paquet

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 08/2005
ISBN : 2-940334-55-2
Nb Pages : 48
Prix de détail : 23.95$ (12.00€)

Genre : Heroic-Fantasy; Aventure



Synopsis du site de Paquet
Soutenu par un Dieu mystérieux, l'Empire de Nirval est parvenu à unifier la majeure partie du monde d'Oriskar, libérant les peuples du Joug des démons et de leur impitoyable Roi, Serk. Mais la paix n'est pas gagnée pour autant... Et ce n'est pas le petit équipage du Cormoran qui dira le contraire!

Alors que le deuxième tome de ce diptyque vient tout juste de paraître, il est toujours intéressant d'aborder une histoire par son commencement siffle, et ainsi découvrir l'étendue du monde dans lequel les auteurs désirent inviter leurs lecteurs. Ainsi, à travers Nord Golan, Siori Yeux-Verts, Keron le Cantor et le jeune Jorel de Larsa, il est possible d'aborder le monde de Les Royaumes Engloutis et de savourer cette bande dessinée inspirée à la fois de l'héroic fantasy et du style manga.

Dessiné impeccablement par Elias Sanchez, et ce, tant au niveau de l'illustration des personnages que dans la qualité visuelle des lieux dépeints, puis mis en couleurs avec la palette de tons et de jeux de lumière d'Olivia, ce tome feuilleté rapidement se transforme aussitôt en invitation que le lecteur aura du mal à refuser! wink

En bref, avec un récit aventurier intéressant et une mise en scène attirante, ce premier opus permet un très bon moment de lecture car il se démarque de façon positive des autres parutions récentes par son rendu graphique et l’ambiance du récit. winkthumb

ok ok ok ½ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article