Critique 257 - proTECTO T.1 La Fabrique des mères éplorées

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Zidrou (Benoît Drousie)
Dessinateur : Matteo Alemanno
Coloriste : Matteo Alemanno
Éditeur : Dupuis
Collection : Empreinte(s)

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 06/2006
ISBN : 2-8001-3832-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (13.00€)

Genre : Fantastique



Synopsis du site de Dupuis
Roman noir fantastique et paranoiaque, cet album est le premier volume d'un diptyque dans l'univers de ProTecto.
Un mari délicieux, deux enfants adorables, un métier de rêve (top-model !), la vie semble sourire à Kim. Si ce n'est que Kim et sa famille ont eu le malheur de contrarier Madame, alias la Mort... Et cette dernière se révèle être une effroyable meilleure ennemie. Une fuite contre le destin...

Matteo et Zidrou ont trouvé un style dur, à l'humour caustique, pour mettre en images ce récit intriguant. Ils ont réussi quelque chose de rare en bande dessinée, un véritable roman noir, surprenant, dérangeant.


proTECTO, c'est le nom d'une étrange société qui emploie des anges gardiens pour veiller sur certaines personnes sélectionnées. Ils se voient affectés à la protection de gens considérés en tant qu'élites de la société par le ou les rôles qu'ils auront à jouer dans leur vie. Le tome 0 de la série, reprenant les deux tomes du cycle Mèche Rebelle, a permis de rencontrer Kim et Alicia, deux soeurs qui, dans leur jeunesse, ont échappé à la mort grâce aux interventions de Lorenzo, un des anges au service de proTECTO.

Toutefois, la mort, ici représentée à travers la démoniaque Madame sans nom, n'affectionne pas du tout que l'on contrevienne à ses plans, et encore moins que l'on se moque d'elle! Ainsi, lors des dix années qui ont passé depuis sa dernière altercation avec la famille Valence, elle laisse mûrir son désir de vengeance dans l'attente du moment opportun pour sévir. evilgrin

Pour ce troisième chapitre de la série, l'équipe de réalisation des Mèche Rebelle s'avère réduite d'un membre. Alors que Scarlett Smulkowski était celle qui avait effectué la mise en couleurs des deux premiers tomes, pour cet album-ci, le dessinateur Matteo Alemanno a choisi de compléter lui-même ses planches pour donner un rendu final réussi où les teintes sont parfaitement accordées aux diverses scènes de retour en arrière du récit. Au niveau du récit lui-même, en plus de livrer une suite captivante à l'histoire, Zidrou prend soin de raconter les moments clés de la vie de Kim et Alicia depuis la fin du dernier album, ce qui ne fait que amplifier l'attachement que le lecteur ressentira pour les protagonistes.

En bref, après deux ans d'attente, c'est dans un nouveau format et sous une nouvelle maquette que l'éditeur et ses auteurs offrent la suite tant attendue du récit noir démarré en 2003. winkthumb

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques des tomes précédents:
arrow Mèche Rebelle T.1 Kim
arrow Mèche Rebelle T.2 Alicia

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article