Critique 265 - Phenomenum T.1 Opus 0

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Jérémie Kaminka
Dessinateur : Marc Védrines
Coloriste : Claire Champion
Éditeur : Glénat
Collection : Grafica

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 09/2002
ISBN : 2-7234-3717-5
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (11.00€)

Genre : Fantastique



Synopsis du site de Glénat
Yann Kernan est orphelin de naissance et unique détenteur d'un fantastique pouvoir. A l'âge de 17 ans, il découvre qu'il possède le don d'accélérer ou de ralentir à volonté la vitesse de son propre métabolisme. Contrôlant ainsi la vitesse à laquelle fonctionne son organisme, Yann est alors capable de modifier sa perception du temps. Lorsqu'il accélère son métabolisme à l'extrême, il voit le temps ralentir jusqu'à l'arrêt complet, et peut ensuite évoluer librement dans un environnement figé, suspendu entre deux microsecondes. S'il le ralentit, il peut traverser les prochains millénaires sans vieillir d'une année. Mais pour Yann Kernan, tout voyage dans le futur serait sans espoir de retour, car sa fascinante spécificité biologique ne lui permet pas de remonter le temps. Lorsqu'il découvre son pouvoir, Yann cumule les expériences en tous genres, passant d'actes héroïques dignes d'un super héros à d'autres nettement moins altruistes comme le vol ou le voyeurisme. Parce qu'il utilise son pouvoir de manière intensive, Yann est percé à jour par le gouvernement. Les services de renseignement internationaux, effrayés par ses dons, décident de le supprimer. Yann doit faire face à un complot mondial et, fugitif insaisissable, combat le système sans relâche... Et comme si ça n'était pas suffisamment compliqué, c'est le moment qu'il choisit pour tomber amoureux...
Cette nouvelle série est un petit bijou à découvrir d'urgence !


Avec la toute récente parution du premier tome de la nouvelle série Islandia, il a été l'occasion pour un nouvel éventail de lecteurs de découvrir le talent scénaristique du dessinateur Marc Védrines. Toutefois, alors que Escale boréale fut sa première parution en tant que descénariste, l'artiste avait auparavant réalisé les planches de la trilogie Phenomenum sur des scénarii de Jérémie Kaminka. Ce dernier, qui n'avait à son actif qu'un seul album avec la co-scénarisation du treizième tome de la série Marsupilami, propose avec ce titre un récit dépassant largement la qualité de son précédent album intitulé Le Défilé du jaguar.

Prenant place dans un monde réaliste tout à fait similaire au nôtre, le récit de ce premier tome introduit auprès des lecteurs Yann Kernan, qui à l'âge de 17 ans, découvre qu'il est détenteur d'un pouvoir extraordinaire: celui d'arrêter le temps! shock Bien que le thème ait déjà été présenté dans un épisode fataliste de l'émission télévisée The Twilight Zone, alors qu'une jeune femme découvre dans son jardin un talisman enterré qui permet à son détenteur d'arrêter le temps sur simple prononciation du mot «Stop», cette adaptation du concept offre beaucoup plus d'intérêt, simplement par son développement axé sur les avantages et, surtout, les inconvénients liés à la possession d'un tel pouvoir unique.

Ainsi, avec le premier tome d'une série qui en comptera trois, il est donné aux lecteurs d'apprécier à la fois le talent scénaristique de Jérémie Kuminka, de même que les premières planches de Marc Védrines, qui déjà à l'époque, était annonçé en tant qu'artiste ayant beaucoup de potentiel! wink

En bref, ce premier tome est d'un pur divertissement qui conserve le lecteur en haleine du début à la fin, et maintenant que tous les tomes du triptyque sont disponibles, il ne sera pas nécessaire d'attendre avant de pouvoir dévorer la suite de l'histoire! winkthumb

ok ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article