Critique 268 - Secrets de Sang T.2 Celui qui ne sait rien

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Igor Dedic
Dessinateur : Igor Dedic
Coloriste : Jean-Paul Fernandez
Éditeur : Casterman
Collection : Ligne d'Horizon

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 05/2006
ISBN : 2-203-39308-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 18.95$ (9.95€)

Genre : Aventure; Fantastique



Synopsis du site de Casterman
Ce nouvel épisode de Secrets de Sang permet de retrouver la figure centrale du premier tome : Arnold Paul, le converti, le déchu, l'hérétique, que l'on soupçonne de vampirisme pour être « revenu d’entre les morts » ... Et de fait, c'est bien une manière de miraculé qui entre en scène ici : grâce à l'entremise d’un énigmatique médecin semblant maîtriser la magie, Arnold Paul ne doit qu'à un providentiel échange de corps d'avoir pu échapper au trépas. Hélas, le nouveau corps dont il a hérité est justement celui de l'homme qui a participé à l'assassinat et au viol de sa jeune épouse. Comment continuer de vivre en arborant aux yeux de tous cette image tant haïe ? Comment pourra-t-il assouvir sa vengeance sans dévoiler le secret qui lui a permis de tromper la mort ?

Le premier tome de cette série d'aventure fantastique avait permis aux lecteurs de rencontrer Arnold Paul, un homme qui, après s'être converti à l'islam, se fait rendre sa liberté par les Turks qui le tenaient en esclavage. De retour chez lui, après de nombreuses années, dans son village natal de Medwedja, il reprend possession des terres qui appartenaient à sa famille, et se met à cultiver celles-ci tout en affrontant les occasionnels agresseurs Haïdouks qui s'acharnent sur lui. Mariés depuis quelques mois, Arnold et son épouse abaissent leur garde devant une impression de trêve de la part du clan de bandits. Cette erreur permet à Mirko et ses complices de venger l'honneur des Haïdouks en assassinant la jeune femme et orchestrant la mise à mort du paysan. Mais, quelques instants avant d'être brûlé vif, Arnold prononce des paroles étranges qui lui avaient été enseignées par son médecin...

C'est donc à la suite de ces événements surprenants que l'auteur Igor Dedic invite ses lecteurs à poursuivre l'extraordinaire récit d'Arnold Paul, mais cette fois-ci, agrémenté de l'histoire de la jeunesse du médecin et de quelques brefs éclaircissements quant à la nature de ses pouvoirs spéciaux. Ainsi, à travers les 46 planches dessinées avec grand soin par l'auteur, puis mises en couleurs par Jean-Paul Fernandez, le lecteur peut profiter du deuxième chapitre de cette très bonne saga en visitant deux mondes graphiques très différents. En effet, dans le village de Medwedja il est possible de découvrir la suite du récit du premier tome, et en guise de retour en arrière dans la jeunesse du médecin, une forêt à la végétation luxuriante sert de cadre aux événements d'une partie de sa jeunesse.

En bref, arborant un équilibre intéressant entre le réalisme et le fantastique, le drame et l'action, le passé et le présent, cet album de qualité permettra un bon moment de lecture et saura intéresser ses lecteurs à poursuivre le récit dans le prochain épisode. wink

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique du tome précédent:
arrow Secrets de Sang T.1 Les Quatre vies d'Arnold Paul

Publié dans Critiques

Commenter cet article