Critique 273 - Identity Crisis

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Brad Meltzer
Dessinateur : Rags (Rafaël Moralès)
Encreur : Michael Bair
Coloriste : Sinc (Alex Sinclair)
Lettrage : Ken Lopez
Éditeur : DC Comics
Couverture A : Rags (Rafaël Moralès), Michael Bair
Couverture B : Michael Turner & Peter Steigerwald

Taille : Format recueil US, couverture souple ou cartonnée
Dépôt Légal : 08/2006 (s) et 10/2005 (c)
ISBN : 1-4012-0458-9 (s) et 1-4012-0688-3 (c)
Nb Pages : 288
Prix de détail : 19.99$ (14.99USD) (s) et 33.99$ (24.99USD) (c)

Genre : Super-héros



Synopsis du site de DC Comics
The most talked-about and successful miniseries of 2004 -- the story that has created ripple effects throughout the DC Universe for many years to come -- is now available in a stunning hardcover volume! New York Times best-selling author Brad Meltzer teams with artists Rags Moralès & Michael Bair and cover artist Michael Turner to deliver an all-too-human look into the lives of super-heroes, and the terrible price they pay for doing good.

When the spouse of a JLA member is brutally murdered, the entire super-hero community searches for the killer, fearing their own loved ones may be the next targets! But before the mystery is fully solved, a number of long-buried secrets rise to the surface, threatening to tear apart and divide the heroes before they can bring the mysterious killer to justice.

Bonus features for this special hardcover edition include extended commentary by Meltzer and Morales, the rest of the creative team talking about their favorite moments, a look at Moralès's sketchbook and more!


L'inconcevable s'est produit et l'irréparable est arrivé: Sue Dibny, la conjointe de Elongated Man, a été mystérieusement assassinée! Après une enquête approfondie menée par les meilleurs dans leurs domaines respectifs, aucune preuve tangible ne fait surface, poussant ainsi tous les super-héros à se séparer en petites équipes pour ensuite se lancer dans une poursuite de grande envergure visant à arrêter plus d'une douzaine de super-vilains! Les criminels, qui consistent en leurs objectifs, ont été choisis à partir des meilleurs estimés de chacun des groupes quant à la possibilité qu'ils soient l'auteur de ce crime. Et alors que tous cherchent désespérément à mettre la main au collet de l'assassin, deux autres attentats ont lieu envers des parents des héros, provocant une vague d'inquiétude chez les protagonistes...

Originalement publiée sous forme de sept chapitres à parution mensuelle, cette histoire avait bouleversé l'univers de DC de août 2004 à février 2005, et la demande sans cesse grandissante pour des exemplaires des premiers chapitres a nécessité pas moins de trois réimpressions du premier chapitre, ainsi que deux pour le second, et ce, dans les quelques semaines qui suivirent la parution initiale de la première partie! Contrairement à ce que la couverture pourrait laisser présager, Michael Turner n'est pas l'artiste qui a été choisi pour réaliser ce récit, ce dernier étant occupé à dessiner les numéros 8 à 13 de la série Batman/Superman. Toutefois, l'éditeur a profité du contrat d'exclusivité qui avait signé avec l'artiste pour lui faire réaliser sept superbes couvertures afin de rehausser l'apparence de chacun des chapitres et ainsi attirer un plus vaste public. Le moins que l'on puisse dire, est que cela a porté fruit! wink C'est donc l'équipe constituée de Rafaël Moralès et Michael Bair qui ont dessiné les 221 planches de façon classique, en adaptant de façon bien agréable le script de Brad Meltzer. Enfin, il est à noter que chacune des différentes couvertures ont été reprises à l'intérieur de ce volume, permettant ainsi aux lecteurs de profiter des belles illustrations de Michael Turner. winkthumb

En résumé, le récit présenté dans ce volume permet un bon moment de lecture divertissante, et de plus, permettra au lecteur de se mettre en appétit pour le prochain événement DC qui sortira bientôt en recueil, soit la série Infinite Crisis! wink

ok ok ok /5

Lien vers la critique du tome de Michael Turner mentionné plus haut:
arrow Superman/Batman Vol.2 Supergirl

Publié dans Critiques

Commenter cet article