Critique 292 - Angeline T.3 White Christmas

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Adeline Blondieau & Éric Summer
Dessinateur : Serge Fino
Coloriste : Nathalie Arilla
Coloriste de couverture : Delphine Rieu
Editeur : Soleil

Taille : Grand format
Dépot Légal : 05/2006
ISBN: 2-84946-454-6
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (12.90€)

Genre : Polar; Thriller



Synopsis du site de Soleil
Juliet Nash a mis sa haine des hommes au service des femmes, en leur proposant ses talents de détective privée, voire de tueuse à gages, sous couvert d'un site Internet baptisé « Angeline ». Mais depuis qu'elle a retrouvé sa fille, Sheryl, elle a renoncé à tuer, laissant sa nouvelle partenaire, KatieLynn, lui succéder.

Décembre, côté Est des Etats-Unis. KatieLynn décide d'aller à Chicago régler ses comptes avec son père. Mais ce qui ne devait être qu'un simple aller-retour va se transformer en un curieux voyage... Quant à Juliet, tiraillée entre son rôle de mère et sa vocation de détective privée, elle va se confronter à un terrible cas de conscience : Joan, une femme poursuivie par un ex-mari haineux la supplie de l'aider... Juliet prendra-t-elle le risque de tuer à nouveau, et de voir sa vie basculer définitivement dans la violence ?


Il y a deux ans, la série Angeline avait connu ses débuts grâce aux efforts de Sébastien Goethals et d'Olivier Astier, qui réalisèrent avec beaucoup de soin le premier tome intitulé Fuckin' Day. Toutefois, la collaboration avec ces artistes s'est limitée à cet unique album, alors qu'Adeline Blondieau et Éric Summer confièrent la réalisation de la conclusion de ce premier cycle à Serge Fino, et sa mise en couleurs à Nathalie Arilla. Aujourd'hui, bien qu'une réédition du tome 1 arborant la nouvelle maquette de la série soit offert en prime avec la première édition de White Christmas, c'est avec plaisir que l'on peut constater que Fino et Arilla poursuivent la réalisation de cette série, en offrant la première partie du deuxième cycle d'Angeline.

À l'instar du tome Mississippi Queen, la protagoniste Juliet Nash partage la scène avec sa nouvelle co-équipière KatieLynn, alors que le récit de cet album se retrouve divisé en deux histoires parallèles. La première, dont le fil se déroule sur place, permet de partager quelques moments de la vie quotidienne de Juliet, et des nouveaux défis qu'elle doit relever afin d'offrir une bonne éducation à sa fille. Et, bien évidemment, tout en maintenant ses engagements pris avec les clientes de son service "Angeline". Elle se retrouvera rapidement submergée par ses responsabilités divergentes, alors qu'en parallèle, le simple voyage de quelques jours à Chicago entrepris par KatieLynn prend une tournure inquiétante et imprévue.

En résumé, le troisième opus de cette série de polars aux histoires richement élaborées permet aux lecteurs de retrouver les personnages qui ont fait le charme du premier cycle évoluant à nouveau dans un scénario fort dynamique et tout aussi haletant que dans les albums précédents! winkthumb

ok ok ok ½ /5

Liens vers les critiques des tomes précédents de cette série:
arrow Angeline T.1 Fuckin' Day
arrow Angeline T.2 Mississippi Queen

Publié dans Critiques

Commenter cet article