Critique 306 - Après la Guerre #1 Épisode 1/15

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Luc Brunschwig
Dessinateurs : Freddy Martin & Étienne Le Roux
Coloriste : Vincent Froissard
Éditeur : Futuropolis
Collection : 32

Taille : Grand format, couverture souple
Dépôt Légal : 04/2006
ISBN: 2-75480-012-3
Nb Pages : 36
Prix de détail : 8.50$ (4.90€)

Genre : Anticipation



Synopsis du site de Futuropolis
2038. Alors que 80% des habitants de la Terre, ravagée par les excès du libéralisme économique, vivent dans le dénuement, on apprend que trois vaisseaux extraterrestres s'approchent et qu'ils arriveront dans un an. L'ONU entreprend de mobiliser l'ensemble de la population pour faire face à une éventuelle invasion. Récit complexe, qui demande une lecture attentive. Le dessin aux couleurs sombres et à la mise en pages éclatée rend bien l'atmosphère glauque et sordide du récit. Premier d'une série de quinze épisodes.

Avec ce premier épisode de Après la Guerre, le scénariste au talent émérite Luc Brunschwig fait plus qu'offrir la première partie d'un récit qui devrait au total en comprendre quinze. En effet, l'auteur, à qui l'on doit, entre autres, le retour de Mic Mac Adam, l'excellente trilogie Makabi et le superbe premier opus du Sourire du Clown, prend maintenant des responsabilités additionnelles en en relevant le défi de la direction de cette nouvelle collection particulière chez Futuropolis. Ainsi, en avril 2006, quatre séries ont vu leur premier épisode de 32 planches paraître au sein de cette collection, avec pour chacun d'entre eux, la promesse d'une parution rapprochée de l'épisode suivant. Dans le cas de cette série, la suite annoncée pour août 2006 s'est concrétisée par une promesse tenue, car celle-ci est déjà disponible en Europe depuis le 21 août dernier. (Prévoir quatre à six semaines de délai pour le Québec)

Alors, afin d'inaugurer avec succès sa nouvelle collection, rien de mieux que de participer activement à son lancement! Ainsi, les lecteurs ont droit à cette première partie d'un récit d'anticipation à caractère fataliste signé Luc Brunschwig, et dessiné par Freddy Martin et Étienne Le Roux, auteurs qui avaient auparavant réalisé ensemble, en 1997, le deuxième opus de la série Le Serment de l'Ambre. Cependant, la réalisation de cette bande dessinée est loin de ce qui avait pu être observé dans l'album de la série de Heroic Fantasy! En effet, les ambiances sombres et mélancoliques communiquées dans les planches des dessinateurs, et amplifiées par la mise en couleurs d'une chromatique morne et ténébreuse de Vincent Froissard, suivent plutôt l'humeur de cette vision triste de la société futuriste imaginée par le scénariste. Au niveau du récit en tant que tel, il se déroule à deux périodes distinctes qui semblent être liées aux périodes qui précédent et qui suivent la Guerre. Sans pour autant dévoiler une grande part de l'évolution du récit, il offre un intérêt certain et donne un aperçu du monde sinistre qui servira de cadre aux prochaines parties.

Enfin, avec seulement ces 32 planches sur un total prévu de 480, il est difficile de juger avec précision la direction que prendra cette série. Toutefois, ce qui est certain à ce moment-ci, c'est que les auteurs arrivent à captiver l'intérêt des lecteurs, et réussissent à faire naître un soupçon de curiosité, qui est suffisant pour les inciter à poursuivre la lecture dans le prochain épisode. wink

ok ok ok /5

Lien vers les critiques de certains autres tomes signés Luc Brunschwig:
arrow Mic Mac Adam (Les Nouvelles Aventures de) T.2 Le Roi barbare
arrow Sourire du Clown (Le) T.1 Premier Tome

Publié dans Critiques

Commenter cet article