Critique 324 - Alpha T.9 Scala

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Mythic (Jean-Claude Smit-le-Bénédicte)
Dessinateur : Youri Jigounov
Coloriste : Youri & Nadia Jigounov
Éditeur : Le Lombard
Collection : Troisième Vague

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 09/2006
ISBN : 2-8036-2094-4
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Polar/Thriller; Espionnage



Synopsis du site de Le Lombard
Coup sur coup, la CIA a déjoué des attentats meurtriers perpétrés en divers points du globe. A chaque fois, le département de Harve Lawrence, étoile montante de l'Agence, s'est mis en évidence. A chaque fois, une même mystérieuse jeune femme a été vue sur les lieux...

L'agent Alpha et son équipière Sheena sont informés par un de leurs indics que cette jeune femme répond au nom de code Scala. Indépendante, elle a fait ses classes partout où l'on pouvait apprendre quelque chose dans les domaines du meurtre et du terrorisme. La CIA l’utilise pour opérer là où ses agents risquent d'être repérés. Elle tue comme elle respire et l'argent est sa seule motivation !


En 1996, une tragédie marqua le monde de la bande dessinée franco-belge car, au jeune âge de 35 ans seulement, la mort vint s'emparer de Pascal Renard. Cette fin prématurée attrista d'autant plus les amateurs de ses oeuvres car elle se répercuta sur l'ensemble de ses séries en cours... sauf une. En effet, seul Alpha échappa au triste sort des séries abandonnées, alors que le troisième tome de son premier cycle, intitulé Le Salaire des loups, fut repris avec brio par Mythic, qui réussit à reprendre le récit en plein milieu de l'intrigue imaginée par Renard, et livrer une fin aussi passionnante que le furent les épisodes précédents.

Aujourd'hui, 10 ans plus tard, Alpha ne connaît toujours pas d'essoufflement, et hormis les tomes 4 et 5 qui furent présentés en tant qu'histoires complètes, les auteurs ont repris la création de récits élaborés sur plusieurs tomes. Ainsi, les 6e et 7e tomes constituèrent donc le premier diptyque de la série, et ces albums ont été suivis par un second dont l'intrigue démarrée dans le huitième tome voit sa conclusion dans ce tome-ci. Réalisés depuis le début par Youri Jigounov, avec une mise en couleurs effectuée conjointement par l'artiste et sa conjointe Nadia, les albums de la série connurent un succès grandissant lié à la qualité d'ensemble de l'oeuvre, autant au niveau des intrigues captivantes qu'au niveau du dessin réaliste en parfait accord avec le récit.

Ce neuvième opus permet encore une fois aux lecteurs de trouver la satisfaction de lire une histoire bien ficelée, tout en ayant, bien sûr, pris le temps de relire Jeux de puissants afin de se remémorer tous les détails énoncés précédemment et importants à la bonne compréhension du récit. wink

ok ok ok ½ /5

Lien vers la critique d'un autre titre scénarisé par Mythic:
arrow Rubine T.10 Liste Noire

Publié dans Critiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Snyd 01/10/2006 17:10

Je viens de découvrir ton blog. Très intéressant pour collectionneur que je suis ! Tu achètes toutes ces bds ?
Tu sembles être un bon critique, alors pourrais-tu me faire une petite critique de mes bds sur mon blog ? Crois-tu que mon travail pourrais intéresser des lecteurs, des éditeurs etc. Merci d'avance.
www.snyd.biz
 

Philippe Grenier 07/10/2006 23:55

Salut Snyd,

Je viens d'aller visiter ton site et je trouve que ton travail est pas mal du tout. Je te conseille de faire parvenir quelques planches au journal Mensuhell, je crois sincèrement que cela plaira à l'éditeur en chef.
http://www.geocities.com/mensuhell/

Bonne chance! :)