Critique 325 - Jérôme K. Jérôme Bloche T.19 Un chien dans un jeu de quilles

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Alain Dodier
Dessinateur : Alain Dodier
Coloriste : Cerise
Éditeur : Dupuis
Collection : Repérages

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 08/2006
ISBN : 2-8001-3837-8
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Polar/Thriller; Espionnage



Synopsis du site de Dupuis
Un thriller haletant
Ce n'est pas tous les jours que Jérôme se voit proposer quinze mille euros d'honoraires pour tuer un homme. La jeune cliente se voit reconduire sèchement à la porte par un Jérôme K. Bloche furieux.

Depuis quand les détectives doivent-ils s'acquitter de telles missions ? Cette femme, dont il ne sait rien, disparaît sans laisser d'adresse. Très vite, Jérôme s'en veut de s'être emporté. Le privé se retrouve face à un cas de conscience...


Originalement scénarisés par Pierre Fournier, dit Makyo, et Serge Le Tendre, les épisodes de Jérôme K. Jérôme Bloche de détachèrent assez rapidement de leurs scénaristes initiaux, alors que dès la quatrième enquête du protagoniste, Alain Dodier occupa seul le double rôle de scénariste et de dessinateur pour la réalisation des albums. Et depuis, hormis le cinquième tome qui fut scénarisé par Makyo, ainsi qu'une participation au scénario de ce dernier au dixième tome de la série, tous les autres ont été écrits et réalisés par Dodier, qui connut pour seul autre partenaire dans la réalisation des albums, et ce, depuis le tout premier tome, le coloriste connu sous le nom de Cerise, et reconnu pour son excellent travail à travers de multiples séries à grande popularité.

Habituellement présentées en tant qu'histoires complètes, les enquêtes du protagoniste ont parfois été présentées sous forme de diptyques, tel que c'était le cas des 15e et 16e tomes de la série, où l'aventure présentée dans La Comtesse se conclut dans l'épisode suivant intitulé La Lettre. En préparation pour la publication du vingtième tome de cette série policière des plus édifiantes, l'auteur renoue avec le système des diptyques afin d'offrir la première partie d'une nouvelle enquête, où suite à une erreur d'interprétation des chiffres d'un numéro de téléphone, Jérôme se fait offrir la somme de quinze mille euros pour tuer une homme! shock

À travers 46 planches où s'impose le dessin dynamique et vivant de l'auteur, ce sera avec un plaisir renouvelé que le lecteur retrouvera son héros dans une aventure d'un très grand intérêt qui saura le captiver jusqu'à la fin du tome. Cependant, les mots "fin de la première partie" inscrits au bas de la page 48 indiqueront qu'il faudra prendre son mal en patience et attendre un peu plus d'un an afin d'en connaître la suite. frown

ok ok ok ½ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article