Critique 335 - JSA: Classified Vol.1 Power Girl

Publié le par Philippe Grenier

Scénaristes : Geoff Johns, Paul Levitz & Paul Kupperberg
Dessinateurs : Amanda Conner, Joe Staton, Mary Wilshire, Peter Snejbjerg & Patrick Gleason
Encreurs : Jimmy Palmiotti, Dick Giordano, Joe Orlando, Mary Wilshire, Peter Snejbjerg & Christian Alamy
Coloristes : Paul Mounts, Adrienne Roy, Jerry Serpe, Carl Gafford, John Kalisz & Drew R. Moore
Lettrage : Rob Leigh, Ben Oda, Shelly Leferman, Albert T. De Guzman & Kenny Lopez
Couverture : Adam Hughes
Éditeur : DC Comics

Taille : Format recueil US normal
Dépôt Légal : 06/2006
ISBN: 1-4012-0968-8
Nb Pages : 176
Prix de détail : 19.99$ (14.99USD)

Genre : Aventure; Super-héros



Synopsis du site de DC Comics
Is Power Girl the cousin of Earth-2's Superman? Granddaughter of an Atlantean mage? From the future or an alternate dimension? All Karen Starr knows is that she exists in a world that doesn't fit. When her powers begin changing or blanking out altogether, she searches for answers long denied her. The clues lead her to the deranged Psycho-Pirate, who may break her mind before she learns the truth.

Power Girl, qui est-elle et d'où vient-elle? Ces questions, pourtant très simples, traumatisent la jeune héroïne, car celle-ci a un sérieux problème: elle ne se rappelle plus rien de ses origines. Lex Luthor tentera d'en tirer un certain profit grâce à l'aide du Psycho Pirate, un super-vilain qui n'est pas à moitié fou, et qui tentera de la rendre complètement folle! shock Avec deux réimpressions de la première partie, ainsi qu'une de la deuxième, le moins que l'on puisse dire de la série JSA: Classified est qu'elle a connu un succès immense dès son lancement. Les principaux responsables de cette réussite sont, bien évidemment Geoff Johns, qui à l'aide de son scénario amusant a réussi à captiver l'intérêt des curieux ayant tenté leur chance avec le premier épisode, mais aussi, l'équipe réalisatrice Amanda Conner/Jimmy Palmiotti, qui à leur tour ont permis aux lecteurs de savourer des planches au trait vivant et divertissant. Finalement, avec la mise en couleurs de Paul Mounts, le produit final s'avère être tout simplement plaisant à regarder. wink

Showcase #97Afin de compléter le premier cycle de cette série, intitulé Power Trip et relatant la lutte contre le protagoniste au masque d'or, les éditeurs ont choisi d'incorporer au recueil les trois épisodes de la série Showcase (#97-99), parus de février à avril 1978, dans lesquels la protagoniste est pour la première fois apparue. Illustrés par Joe Staton sur des récits de Paul Levitz, ces anciens épisodes détonnent grandement de ceux réalisés par Amanda Conner, à la fois dans le style graphique qui trahit son époque, mais aussi au niveau de la mise en couleurs, qui même rafraîchie, souffre toujours d'une quadrichromie quelque peu désagréable dans le contexte actuel. sad Aussi ajoutée dans cet album, est l'histoire intitulée Ancient Histories originalement parue dans le 11e numéro de Secret Origins de février 1987. Avec ce récit réalisé cette fois-ci par Mary Wilshire sur un scénario de Paul Kupperberg, le lecteur pourra remarquer l'évolution dans la méthode de réalisation de comics, tout en apprenant quelques éléments de plus à propos de l'héroïne en titre. Enfin, une fois tous ces rééditions d'épisodes passés, le lecteur peut enfin apprécier les quatre premiers numéros de JSA: Classified.

Le concept d'ajouter toute cette collection d'épisodes historiques concernant l'origine de Power Girl pourrait sembler être une bonne idée en soit, et est parfaitement louable en tant que telle. Cependant, il est malheureusement triste de constater que les épisodes des années 70-80 ont mal vieilli, et leur lecture en devient rapidement désintéressante. sad

ok ok ½ /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article