Critique 351 - Ultimate Power #1 Part 1 of 9

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Brian Michael Bendis
Dessinateur : Greg Land
Encreur : Matt Ryan
Coloriste : Justin Ponsor
Lettrage : Chris Eliopoulos
Éditeur : Marvel

Taille : Format US normal
Dépôt Légal : 12/2006
ISBN : <Aucun>
Nb Pages : 32
Prix de détail : 3.75$ (2.99USD)

Genre : Aventure; Super-héros

Synopsis du site de Marvel
The Fantastic Four's leader, Reed Richards, has accidentally punched a hole into an adjacent universe in a desperate bid to gain the knowledge he needs to cure his friend Ben Grimm-The Thing. But something has come through the aperture from a realm known as the Supremeverse: The Squadron Supreme! They are angry and here to arrest young Reed for high crimes against their world. You must not miss the crossover of the decade!

Après avoir bossé pendant un an sur la série Ultimate Fantastic Four, voilà que les inséparables Greg Land, Matt Ryan et J-Po se lancent dans la réalisation d'un tout nouveau projet impliquant les même quatre protagonistes dans cette mini série prévue pour se dérouler sur neuf épisodes à parution mensuelle. Avec cette série, les auteurs signent en fait leur troisième contrat de suite avec la maison d'édition Marvel, qui s'était empressée de les accueillir dans ses rangs, suite à la malheureuse faillite de la CrossGen Comics, forçant ainsi les auteurs à mettre fin prématurément à leur série Sojourn pourtant bien populaire. Les trois artistes ont ainsi connu un deuxième souffle en réalisant pour leur nouvel éditeur le premier cycle de X-Men: Phoenix intitulé Endsong, avant de reprendre les Ultimate Fantastic Four des mains de Jae Lee. smile

Aujourd'hui, avec Ultimate Power, le scénariste Brian Michael Bendis offre l'occasion à la triade d'effectuer un retour sur la problématique de Ben Grimm. En effet, celui dénommé "affectueusement" «La Chose (The Thing)» navigue toujours entre le désespoir et l'abattement profond, car contrairement à ses compères, il ne se sent nullement avantagé par sa nouvelle situation physique, quand même bien serait-il rendu indestructible! Ainsi, son copain Reed Richards, se sentant responsable du malheur de son ami, reprend ses recherches sur les multiples zones dimensionnelles afin de trouver une solution à l'affliction de Ben. Malheureusement, le général Fury refuse de lui octroyer les fonds nécessaires à ses recherches, il devra donc composer avec ce revers de fortune... neutral

Les amateurs qui auront apprécié les cycles Crossover, Tomb of Namor, President Thor et Frightful des Ultimate Fantastic Four pour leur rendu graphique seront satisfaits de retrouver la même équipe de réalisation pour cette nouvelle aventure. Alors qu'il est un peu trop tôt pour avoir une idée d'ensemble sur la qualité scénaristique de la série, le lecteur pourra donc au moins se replier sur l'esthétisme du dessin et découvrir, au fur et à mesure de la parution des épisodes, le récit que l'auteur des Ultimate Spider-Man désire partager. wink

ok ok ok /5

À noter pour les collectionneurs, ce premier épisode a été livré avec deux couvertures différentes:
arrow Couverture régulière en couleurs, avec ratio de livraison de 9:10, et
arrow Couverture crayonnée, avec ratio de livraison de 1:10

Liens vers les critiques de certains autres titres de Bendis ou de Greg Land:
arrow New Avengers (The): Illuminati
arrow Spider-Woman: Origin
arrow Ultimate Fantastic Four Vol.1 The Fantastic
arrow Ultimate Spider-Man Vol.1 Power and Responsibility
arrow X-Men: Phoenix - Endsong

Publié dans Critiques

Commenter cet article