Critique 352 - Néfésis T.1 Résurrections

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Denis-Pierre Filippi
Dessinateur : Silvio Camboni
Coloriste : Vance Caines
Éditeur : Dupuis
Collection : Empreinte(s)

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 08/2006
ISBN : 2-8001-3832-7
Nb Pages : 48
Prix de détail : 21.95$ (12.90€)

Genre : Polar; Fantastique



Synopsis du site de Dupuis
Les grandes découvertes archéologiques du XIXème siècle ont donné lieu à un étrange phénomène : une partie de la population coexiste avec des esprits antiques. On les appelle les "inspirés". Cette vie schizophrénique peut donner les alliances les plus belles comme les plus sombres et tortueuses...

Toute petite, à l'insu de tous, Margot a accueilli en elle l'esprit de Némés, grand pharaon déchu. Elle a grandi en développant secrètement les pouvoirs conférés par ce puissant hôte. Seul son oncle semble connaître sa deuxième vie : celle où sous le costume de Nefesis, elle aide la police à combattre les "déviants". Mais vivre avec deux esprits vous mène souvent aux frontières de la folie. Quand son amie et confidente de toujours, la psychiatre Mélyne, est assassinée, Néfésis en fait une affaire personnelle.


Au mois d'août dernier, les éditions Dupuis ont fait accroître le nombre de titres au sein de leur collection Empreinte(s) en accueillant une deuxième série scénarisée par Denis-Pierre Filippi. En effet, l'auteur de Les Corsaires d'Alcibiade offre maintenant à ses amateurs une nouvelle série à caractère double. Ainsi, en ajoutant une saveur fantastique au récit ayant un fond de type polar, l'auteur crée une histoire qui s'apparente au genre de super-héros telles que celles de l'illustre Batman, à la fois dû à l'aspect surréaliste du personnage lui-même, mais aussi par la similarité de plusieurs de leurs traits particuliers.

D'ailleurs, sur ce point de vue, Néfésis et Detective Comics ont quelques points communs qui sont liés au fait que les protagonistes, orphelins depuis leur jeunesse, ont une double vie dont les détails sont cachés de leurs proches, que leur demeure cache un antre pratique permettant d'y cacher un véhicule, qu'ils jouent tous deux un rôle de justicier masqué, et finalement, qu'ils bénéficient l'un comme l'autre d'une entente de principe non officielle avec le chef de police local. Ceci dit, il ne faut pas s'attendre dans cette série à ce que la fille du commissaire se déguise et cause des problèmes à Néfésis, loin de là. En fait, les similarités entre les deux séries s'arrêtent bel et bien à la fin de la courte liste énoncée plus haut, car ce qui prend rapidement le dessus en tant que trait principal de la série est le fait que les âmes fantômes existent et peuvent partager le corps d'une personne. Ces quelques élus se retrouvent ainsi l'hôte d'un Ghost, soit bon ou mauvais, qui les guident ou les hantent, selon le cas, et sont référés en tant que "inspirés".

En bref, à la lecture du premier tome de cette série, l'amateur de séries telles que Batman ou Detective Comics ressentira un certain plaisir à constater la nouvelle voie dans laquelle l'invite Denis-Pierre Filippi. Et grâce au dessin agréablement particulier de Silvio Camboni, le lecteur aura droit à un moment de lecture particulièrement agréable! wink

ok ok ok /5

Liens vers la critique d'un autre album de Denis-Pierre Filippi:
arrow Corsaires d'Alcibiade (Les) T.2 Le Rival

Publié dans Critiques

Commenter cet article