Critique 364 - Secret de l'étrangleur (Le) - Intégrale

Publié le par Philippe Grenier

Scénaristes : Pierre Siniac & Jacques Tardi
Dessinateur : Jacques Tardi
Coloriste : <Aucun> - Noir et blanc
Éditeur : Casterman
Collection : Univers d'auteurs

Taille : Grand format
Dépôt Légal : 09/2006
ISBN : 2-203-39910-4
Nb Pages : 96
Prix de détail : 27.95$ (14.95€)

Genre : Polar/Thriller



Synopsis du site de Casterman
Paris, 1959. Une météo exécrable s'est abattue sur Paris. Le brouillard règne en maître sur la capitale, et le froid est si vif que les rues sont pratiquement désertées. Même les forces de l'ordre, exceptionnellement en grève pour protester contre la mort de plusieurs policiers, ont abandonné le pavé parisien. Bref, des conditions exceptionnelles pour commettre le crime parfait... C'est exactement l'occasion qu'attendait Valentin Esbroufe, écrivain raté et libraire désabusé, amoral et un tantinet misanthrope. Il passe à l'acte aussitôt, en étranglant au coeur de la nuit un mauvais acteur de théâtre boulevardier. Et ce n'est qu'un début ! Plusieurs autres assassinats sont planifiés, avec le concours inattendu d'un gamin que le libraire cherche à épater...

De mars à août dernier, les éditions Casterman ont tenté quelque chose de nouveau par rapport à leur schème de publication habituel. En effet, pour la nouvelle histoire de Jacques Tardi et de Pierre Siniac, l'éditeur a opté pour une prépublication du récit sous forme de journaux de quelques pages à parution mensuelle, mis à part un mois de congé en juin. Ces journaux, qui avaient la taille approximative d'un format A3, étaient livrés pliés en deux et scellés dans une enveloppe plastifiée, et arboraient en première page une présentation ressemblant un peu à celles d'un journal des années 1960. À l'intérieur, c'était tout autre chose, car il était possible, pour les amateurs du dessinateur, d'admirer des planches en grand format de chacun des chapitres de ce livre.

Aussi, maintenant que les cinq épisodes ont connu leur moment de gloire, voici la version intégrale du polar de Jacques Tardi, qui de plus est livrée avec plusieurs fins alternatives en fin d'album. Chacune de ces trois fins imaginées par l'auteur ont été scellées, et donc le lecteur devra user d'un coupe papier afin de dévoiler les nouvelles planches, ainsi que les différentes variantes de la conclusion du récit. Au niveau du dessin, Jacques Tardi est toujours égal à lui-même, ce qui plaira grandement à ses nombreux amateurs! smile

En bref, cette version cartonnée reprenant tous les articles des cinq journaux intitulés L'Étrangleur présente beaucoup plus d'intérêt que les journaux en eux-mêmes. Car malgré le fait que les planches ont été nettement rétrécies pour la présentation en album, il n'en demeure pas moins que cette version agrémentée des nouvelles fins constitue une oeuvre qu'il sera plus intéressant à conserver et à consulter que les journaux au papier sec. winkthumb

ok ok ok /5

Publié dans Critiques

Commenter cet article