Critique 392 - Ethan Ringler, Agent Fédéral T.2 Les Hommes-brume

Publié le par Philippe Grenier

Scénariste : Denis-Pierre Filippi
Dessinateur : Gilles Mezzomo
Coloriste : Nadine Thomas
Éditeur : Dupuis
Collection : Repérages

Taille : Format normal
Dépôt Légal : 09/2005
ISBN : 2-8001-3705-3
Nb Pages : 48
Prix de détail : 16.95$ (9.80€)

Genre : Western



Synopsis du site de Dupuis
Désormais officiellement attaché aux services de Van Rhinelander, Ethan Ringler intègre petit à petit le groupe des hommes de main de l'ambitieux et dangereux homme d'affaire. Mais il travaille aussi" undercover " pour Pinkerton, une agence de police fédérale qui surveille les individus influents et magouilleurs. Apprenti dans ce métier, Ethan-Tecumska observe, écoute, reste sur ses gardes et doit apprivoiser ses nouveaux compagnons. Il est jeune et encore peu expérimenté pour ce rôle, mais lors de la fusillade qui éclate dans les ateliers de Karl Benz, alors sur le projet du tout premier moteur à explosion, les curieux pistolets d'Ethan lui sauvent la mise ! Quelqu'un a tenté de s'emparer des plans de l'inventeur. Qui, et pourquoi ? L'enquête du jeune homme le mènera sur les traces d'un gang d'irlandais, mais aussi sur celle de son insaisissable tribu, les hommes-brume.

Avec le très grand nombre de nouveautés qui apparaissent annuellement sur le marché, il arrive souvent qu'un titre n'ait même pas l'occasion d'obtenir son moment de gloire, alors qu'il se fait rapidement classer parmi les albums du stock de fond de la librairie. Et encore, cela pourrait aussi être considéré comme un traitement enviable par rapport à celui que reçoivent quelques autres nouveautés, qui par manque d'espace chez le détaillant, se retrouvent remballés et retournés illico chez le diffuseur sans même voir le jour sur les tablettes du libraire. shock

Seulement, à l'heure où l'heroic-fantasy et la science fiction connaissent une certaine frénésie parmi les lecteurs de bandes dessinées, il y a un certain genre de littérature graphique qui mérite plus facilement sa place parmi les nouveautés, car ses séries phares étant pour la plupart arrêtées, lorsqu'une nouvelle série de ce genre arrive sur le marché, elle attire automatiquement une foule de lecteurs en manque de ce type d'albums. Ce genre est bien évidemment le Western, et puisque les nouvelles parutions de Jerry Spring, Comanche et Blueberry ont tendance à se faire rares, les One-Shot d'Olivier Vatine et les nouvelles séries telles que Chinaman, Bouncer et Ethan Ringler sont reçues comme une bénédiction de la part des lecteurs de ce type de BD classique. smile

Le scénariste Denis-Pierre Filippi, qui depuis la parution de cet album a signé trois autres parutions chez Dupuis avec les deuxièmes tomes de Le Croquemitaine et de Les Corsaires d'Alcibiade, en plus de démarrer la série Néfésis, livre dans ce tome la suite des aventures de Ethan Ringler, l'homme à l'identité double et au passé trouble, avec un récit qui, sans être lourd, est très complet, et surtout très passionnant. Se déroulant dans la grande ville de New York de 1879, l'histoire se fait véhiculer de façon efficace par le talentueux Gilles Mezzomo, qui prenait alors une deuxième pause dans la réalisation des albums de Luka, afin de soigneusement réaliser les 46 planches de ce tome. Enfin, pour compléter le travail du dessinateur, Nadine Thomas effectue un travail remarquable de mise en couleurs, par lequel elle arrive à transmettre avec brio au lecteur les ambiances de l'époque, mais aussi la saveur du Western en général, ce qui est fort apprécié par les amateurs du genre. winkthumb

En bref, ce deuxième opus est tout à fait à la hauteur de son précédent chapitre et continue donc dans la voie de l'excellence. thumbs

ok ok ok ok /5

Liens vers les critiques de deux autres tomes plus récents et signés Denis-Pierre Filippi:
arrow Corsaires d'Alcibiade (Les) T.2 Le Rival
arrow Néfésis T.1 Résurrections

Et aussi, une invitation vers trois autres critiques d'albums récents du même genre: wink
arrow Angela
arrow Bouncer T.4 La Vengeance du manchot
arrow Chinaman T.8 Les Pendus

Publié dans Critiques

Commenter cet article